Mon compte Devenir membre Newsletters

Européennes: les propositions des principaux partis pour les entreprises

Publié le par

Le 25 mai 2014, les Français devront élire leurs députés européens pour les 5 prochaines années. Front de gauche, PS, Europe Écologie Les Verts, UDI-Modem, UMP et FN: tour d'horizon des propositions énoncées dans les programmes des 6 principaux partis nationaux.

Européennes: les propositions des principaux partis pour les entreprises

Dirigeants de PME, savez-vous pour qui vous allez voter dimanche prochain lors des élections européennes ? Si vous êtes nombreux à être déçus de l'Europe (selon l'étude Ifop/Fiducial publiée le 14 mai 2014), vous ne serez pas moins nombreux à vouloir faire entendre votre voix. Pour preuve : 66% des artisans et des commerçants de proximité voteront dimanche d'après l'Union professionnelle artisanale (UPA). Avec souvent un objectif clair : favoriser l'émergence d'une autre Europe plus avantageuse pour les PME. Si pour vous dérouler le tapis rouge, chaque grand parti y va de son programme, voici un décryptage des grandes mesures proposées par ces derniers.

Les pro-Europe

UDI-Modem

Pour la première fois les deux partis centristes français s'unissent au sein d'une liste commune pour les européennes. Point majeur de leur programme: renforcer le rôle du parlement et réduire les disparités au sein de l'Union, notamment en terme de règles sociales et fiscales.

-Nouveau traité de convergence sociale et fiscale : harmonisation de l'assiette et des taux effectifs des impôts sur les sociétés ainsi que des montants des cotisations sociales.

-Création d'un droit du travail européen et d'un contrat européen d'apprentissage.

-Créations de conventions collectives européennes et d'un Smic européen.

-Mise en place d'un corps européen de procureurs financiers et levée du secret fiscal.

-Mise en place de grands programmes sectoriels européens dans les réseaux intelligents, la ville durable, l'industrie propre, etc.

-Introduction d'un Small Business Act pour privilégier l'accès des PME, artisans et entrepreneurs aux marchés publics.

-Application du principe de réciprocité dans les accords de libre-échange. Objectif : garantir aux entreprises européennes les mêmes conditions que les entreprises étrangères dans l'accès aux marchés publics.

-Suppression de la sur-tarification des virements bancaires trans-frontières à l'intérieur de l'Europe.

-Favoriser les relocalisations d'entreprises, notamment en dotant la zone euro d'un budget autonome facilitant les politiques communes.


EELV

Ardent militant de la construction européenne, Europe Ecologie Les Verts souhaite une Europe plus juste et solidaire mettant sur un pied d'égalité grands comptes et PME. Pour cela, le parti fait la part belle à la transition écologique.

- Mise en place d'un programme européen de coopération industrielle et de recherche sur les énergies renouvelables favorisant la collaboration entre universitaires, pôles de recherche des grandes entreprises et PME innovantes.

-Financement de la transition écologique via des emprunts européens afin de créer des gisements d'activité notamment dans bâtiment. Accroître le rôle de la Banque européenne d'investissement en la matière pour accompagner les PME dans cette transition.

-Encadrement des stages au niveau européen : rémunération à un niveau correspondant aux qualifications, protection sociale équivalente à celle des salariés...

-Adoption d'un salaire minimum européen.

-Adoption d'un revenu maximum fixé à trente fois le revenu médian.

-Création d'un fonds européen d'indemnisation chômage qui garantit à tous les salariés une indemnisation minimale.

-Durcissement des conditions pour les entreprises européennes bénéficiant de la directive sur les travailleurs détachés.

-Harmonisation du droit et des conditions de travail dans l'Union européenne, notamment en matière de risques psycho-sociaux.

-Mise en place d'un service européen de l'inspection du travail. Les entreprises contrevenantes seront pénalisées, et en outre placées sur une liste noire leur interdisant l'accès aux marchés publics européens.