Mon compte Devenir membre Newsletters

Pacte de responsabilité : les patrons tapent du poing sur la table

Publié le par

Une semaine avant le début de la conférence sociale, huit organisations patronales s'unissent dans un appel commun, publié le 29 juin 2014. Elles exhortent le gouvernement à mettre en oeuvre rapidement ses engagements en faveur des entreprises.

Pacte de responsabilité : les patrons tapent du poing sur la table

Les organisations patronales s'impatientent. Dans un appel commun publié le 29 juin 2014, huit d'entre elles (Medef, CGPME, UPA, CroissancePlus, FNSEA, UNAPL, AFEP, ASMEP-ETI) réclament au président de la République et au Premier ministre de passer rapidement des paroles aux actes. Elles enjoignent le gouvernement à agir en particulier sur trois fronts prioritaires qui sont :

> La transcription effective du Pacte de responsabilité dans la loi et la révision de certaines mesures (temps partiel, compte pénibilité) ;

> L'application d'un moratoire "sur tout texte législatif et administratif qui viendrait complexifier notre réglementation, mettre des contraintes ou renforcer les contrôles et les sanctions sur les entreprises et les entrepreneurs" ;

> L'adoption de réformes structurelles en faveur de la baisse des dépenses publiques.

Dialogue de sourd ?

Si les huit organisations patronales présentent leur appel comme un "cri d'alarme", le message ressemble davantage à un avertissement qu'à des encouragements. Après les belles annonces adressées aux entreprises, elles ne semblent pas disposées à se laisser conter fleurette encore bien longtemps, sans hausser le ton.

"Nous sommes en train de voter, au prix de difficultés politiques, des baisses de prélèvement sur les entreprises et c'est à ce moment-là que les entrepreneurs disent : 'ce n'est pas assez'. Je ne comprends pas", rétorque, passablement agacé, le ministre de l'Économie, du Redressement productif et du numérique, Arnaud Montebourg, lors d'une interview sur BFM TV, diffusée le 29 juin 2014.

La conférence sociale des 7 et 8 juillet prochains s'annonce d'ores et déjà houleuse.