L'humour, un levier de réussite professionnelle pour un Français sur deux

Publié le par

D'après une étude réalisée par Opinion Way, 52 % des Français pensent que les personnes drôles réussissent mieux leur vie professionnelle. Sans oublier d'autres avantages non négligeables : consolider l'esprit d'équipe ou encore évacuer le stress.

L'humour, un levier de réussite professionnelle pour un Français sur deux

Les gens drôles réussissent-ils mieux leur carrière professionnelle ? C'est du moins l'opinion partagée par 52 % des Français et 62 % des Américains d'après une étude publiée fin avril et menée par Opinion Way* en France et aux Etats-Unis. Pour les répondants interrogés, faire preuve d'humour serait notamment un moyen de se démarquer tout au long de sa carrière, de faciliter la réussite des actions qui sont confiées et créer un environnement de travail favorable.

Au-delà de la réussite, l'humour est aussi une manière de consolider l'esprit d'équipe. 42% des Français et 49% des Américains considèrent que raconter des blagues entre collègues essentiel à la vie d'équipe. La bonne ambiance stimulée par le rire au sein de l'entreprise est un des facteurs qui permet de garder une bonne motivation tout au long de la journée et considérer son environnement de travail de manière positive.

Un rempart anti-stress

De manière plus générale, pour respectivement 94 et 96% des Français et des Américains, le rire est un excellent moyen d'évacuer son stress. Ainsi, 48% des Français et 56% des Américains qui se considèrent comme extrêmement épanouis donnent au rire la première place de ce classement des manières les plus efficaces d'évacuer son stress.

Parallèlement, il semblerait que les personnes les plus stressées ne se rendent pas compte des bénéfices que le rire pourrait leur apporter. En effet, seuls 31% des Français et 40% des Américains se considérant comme extrêmement stressés considèrent le rire comme le meilleur moyen de se défaire de leur stress.


* Etude réalisée par Opinion Way auprès de 1029 personnes de plus de 18 ans en France et 1027 personnes de plus de 18 ans aux Etats-Unis, du 8 au 12 avril 2014


Dialogue social : les 7 erreurs à ne pas commettre

Temps partiel : l'instauration d'une durée minimale de travail, casse-tête pour l'employeur