Mon compte Devenir membre Newsletters

[Idée d'ailleurs] Une entreprise anglaise fait confectionner ses jeans par des prisonniers

Publié le par

Société anglaise de prêt à porter, Gaolhouse Denim a pour particularité de vendre sur son site e-commerce des jeans confectionnés par des prisonniers. Ainsi, la marque a eu l'idée de les former à la confection de jeans via plusieurs workshops. Pour le lancement, 200 exemplaires ont été réalisés.

[Idée d'ailleurs] Une entreprise anglaise fait confectionner ses jeans par des prisonniers

Vendre sur son site e-commerce des jeans confectionnés par des prisonniers. C'est le parti adopté par la société anglaise de prêt-à-porter Gaolhouse Denim , fondée en janvier 2014 à Londres. Pour valoriser le travail des prisonniers, la marque a donc eu l'idée de les former de A à Z à la confection de jeans. Plusieurs workshops ont été mis en place, avec de véritables experts du métier, pour confectionner les fameux vêtements. Pour le lancement de la marque, 200 exemplaires ont été réalisés, commercialisés à 119 livres pièce. Une démarche qui entend doper l'insertion professionnelle des prisonniers.

Rappelons que la Grande Bretagne compterait pas moins de 85 000 prisonniers, mais seulement 10 000 occupent leur temps à travailler. En France, quelque 17 500 détenus travaillent derrière les barreaux, soit 27,7 % de la population carcérale, d'après le rapport 2010 du Contrôleur général des lieux de privation de liberté. En termes de rémunération, la loi prévoit un taux horaire variant entre 20 % et 45 % du Smic, soit entre 4 et 6 euros de l'heure.