Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment intégrer le numérique dans le quotidien des entreprises ?

Publié le par

la transmission des informations en entreprise à travers les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Linked - in, constitue le quotidien de plus en plus de sociétés. On parle de digitalisation. Néanmoins, le fonctionnement interne des entreprises opère une lente dématérialisation de la transmission des informations. Une étude du cabinet Roland Berger démontre une hausse de 50% du bien-être au travail par rapport aux entreprises n'ayant pas de transformation numérique.

Les points positifs de la digitalisation en entreprise sont entre autre, le gain d'autonomie, la facilité de l'accès à l'information souhaitée et le gain de temps et de productivité.

selon Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat au numérique, "la France a toutes les cartes en main pour ne pas rater la prochaine décennie du numérique."

Les start-ups françaises spécialisées dans le numérique sont bien représentées à l'international. 120 entreprises françaises dont 66 start-ups vont participer au Consumer Eletronics Show à Las Vegas. C'est la deuxième délégation derrière les Etats-Unis.

Le marché des objets connectés est maîtrisé par les sociétés françaises, grâce notamment aux compétences industrielles issues de la robotique, des mathématiques et des nanotechnologies.

À l'échelle européenne, l'enjeu des sociétés spécialisées dans le numérique est de faire face aux mégas-plateformes américaines, en faosant évoluer le droit classique de la concurrence. Celui-ci qui peine à appréhender la question de monopole. Il y a donc une demande de transparence pour ces plateformes dont le comportement est jugé agressif par les entreprises qui dépendent de leurs services. Il existe dorénavant en France, des plateformes en ligne d'annonces légales comme Le Légaliste.fr qui jouent le jeu de la transparence sur les prix.

La législation va évoluer sur la loi de 1978 sur l'informatique crée par la CNIL et les libertés et aussi la dernière loi numérique datant de 2004. L'enjeu majeur pour le legislateur est ainsi de trouver l'équilibre entre innovation et protection.