Mon compte Devenir membre Newsletters

Le Cloud, accélérateur de croissance pour les PME

Publié le par

Selon les dernières estimations d’IDC, la croissance des dépenses IT en France devrait atteindre 4,1% cette année, alimentée notamment par l’utilisation plus large des services et solutions Cloud. Le Cloud semble ainsi s’installer dans les habitudes des entreprises, participant amplement à leur transformation numérique et à l’adoption des nouveaux usages de travail et de collaboration. Loin d’être un phénomène réservé aux multinationales ou aux membres du CAC 40, cette transformation concerne l’ensemble des organisations, à commencer par les PME qui sont les premières à en tirer les bénéfices. Elles ont toutes en effet intérêt à s’appuyer dès à présent sur des solutions informatiques modernes et innovantes pour accélérer leur développement et alimenter leur croissance.

Une partie des PME françaises en est consciente et partage ce constat, comme le souligne une étude récemment menée auprès de plus de 500 représentants de PME par l’Institut Ipsos MORI pour Microsoft. Près de la moitié des personnes interrogées (45%) pensent en effet que leur organisation serait plus performante et compétitive sur son marché si elle était équipée des dernières technologies informatiques. De même, il apparaît que le nombre de sociétés envisageant de lancer de nouveaux produits ou services cette année est supérieur d’un tiers (32%) au sein de celles ayant déjà adopté ces technologies par rapport aux autres PME. Cet écart atteint même 39% quand on s’intéresse aux intentions de développement sur un nouveau marché ou un nouveau secteur. Ces constats rejoignent les conclusions d’un rapport rédigé par le Boston Consulting Group. Le cabinet soulignait ainsi que les PME précurseurs dans l’usage de ces technologies affichaient, à travers le monde, une croissance de leur chiffre d’affaires supérieure de 15% à celle des autres PME.

Le Cloud et les nouvelles technologies informatiques qui en découlent offrent en effet aux PME un accès simple et abordable aux outils et solutions IT utilisées jusqu’à présent uniquement par les très grandes entreprises compte tenu du fort investissement financier qu’ils exigeaient. Pour aller plus loin, les solutions Cloud redéfinissent également les postes du budget IT, transformant des investissements en dépenses de fonctionnement, qui plus est optimisées sur une base mensuelle. Elles sont en effet facturées au plus juste, selon les usages et capacités réellement utilisées par l’entreprise dans le cadre de ses activités au quotidien.

Au-delà de cet aspect financier, non négligeable dans le contexte économique actuel, le Cloud offre également une flexibilité et une modularité que des investissements en propre ne permettent pas. Les PME ne sont alors plus limitées par leurs infrastructures mais bénéficient des capacités et des solutions IT dont elles ont réellement besoin, même ponctuellement. Certaines choisissent de développer de nouveaux services en interne pour les déployer ensuite sur le Cloud et assurer la meilleure expérience possible à leurs clients. Ainsi, un site de e-commerce hébergé sur le Cloud pourra aisément prendre en charge un pic de trafic soudain ou périodique, sans pour autant devoir investir dans une grosse infrastructure propriétaire qui ne sera pas exploitée de manière optimale. Il en est de même pour celles qui s’appuient sur la puissance du Cloud pour analyser l’ensemble des données clients collectées et apporter toujours plus de services personnalisés.

D’autres, pour des questions de capacité ou de flexibilité, préfèrent s’appuyer dès le départ sur le Cloud, optimisant le temps de développement pour un déploiement et une commercialisation plus rapide de nouveaux services. Le Cloud est un sérieux atout pour lancer un service sur plusieurs pays, offrant souplesse et puissance. Grâce à cette modernisation de l’IT les PME ne sont donc plus limitées techniquement et deviennent toujours plus agiles et réactives sur leurs marchés pour être à même de saisir plus rapidement les opportunités de développement et de croissance.

Ceci est d’autant plus vrai que le Cloud permet également aux entreprises, et aux PME en particulier,  de faire évoluer leur organisation vers une structure collaborative. Il facilite la productivité des différentes parties prenantes de l’entreprise, tout en stimulant l’échange et la co-production. Sans oublier, bien entendu, le travail en situation de mobilité. Tout dirigeant de PME appréciera de pouvoir accéder à l’ensemble des données de l’entreprise en dehors de son bureau, et ce en toute sécurité. Grâce au Cloud, une présentation ou une démo chez un client devient d’une simplicité enfantine.

Véritable révolution technologique, le Cloud est accessible à tout type d’entreprises et notamment aux PME les plus à même d’en tirer le meilleur parti pour rivaliser avec leurs grands concurrents et réagir plus rapidement, de par leur taille, aux évolutions du marché et de la demande. Les start-ups sont en ce sens emblématiques, capitalisant sur le Cloud et la modernisation de l’IT pour se concentrer sur le cœur de leur offre et ainsi accélérer leur développement jusqu’à devenir aujourd’hui, pour certaines, de très beaux succès économiques leaders sur leur secteur.