Mon compte Devenir membre Newsletters

Pourquoi les jeunes veulent-ils devenir chefs d’entreprise ?

Publié le par

Devenir chef d'entreprise est une tendance à la mode chez les jeunes. De nos jours, il est tout à fait possible pour une personne de 25 ans de se lancer dans le monde de l'entrepreneuriat. Voici les différentes raisons qui expliquent le succès de cette tendance

Devenir chef d’entreprise à 25 ans : la nouvelle tendance entreprenariale
 

D’après une étude de l’APCE, de plus en plus de jeunes désirent devenir entrepreneurs. selon un sondage paru en 2014 sur DigiSchool.fr et réalisé par l’APCE, 48% des étudiants âgés de 18 à 29 ans interrogés se disaient près à créer leur entreprise. L'étude estime que 660 000 jeunes en France se lanceront dans l'aventure entrepreneuriale en 2020.

Un sondage IFOP daté de 2000, toujours commandé par l’ACPE révèle que 46% des jeunes de cette même tranche se disent près quant au fait de devenir leur propre patron.

Ces différents chiffres montrent la forte tendance qu’ont les jeunes à vouloir créer une entreprise, tendance qui se confirme au fil des années.
 

Quelles sont les raisons de cet engouement de la jeunesse pour la création d’entreprise ?
 

Devenir entrepreneur n’est pas une tâche aisée, encore moins lorsque l’on est jeune :  manque de moyens, difficulté à convaincre les banques, réseau insuffisant ; les embûches sont nombreuses. Cependant, des solutions alternatives existent afin d’accompagner les jeunes entrepreneurs à créer leur entreprise ; c’est ainsi que des plateformes de crowdfunding comme KissKissBankBank sont devenues de véritables sources de financement prisées des startupeurs.

En effet le web leur permet de toucher plus directement leur cible qu’auparavant sur une zone géographique bien plus étendue et ainsi d'obtenir des sources de financement plus rapidement.

Par exemple, le site MaSpatule.com, lancé en 2012 spécialisé dans les ustensiles de cuisine, a été créé par deux jeunes diplômés de l’ESCP : Aurélie Perruche & Yvan Morales. Il s’adresse autant aux cuisiniers amateurs qu’aux professionnels du secteur. Leur site marche tellement bien qu’ils ont annoncé en 2012 un chiffre d’affaire de 500 000€. Pas mal pour des entrepreneurs pas encore trentenaires.
 

 Les raisons de ce succès chez les jeunes

 

Bien que les jeunes créateurs d’entreprises manquent logiquement d’expérience, de moyens et de contacts, les entrepreneurs juniors jouissent d’atouts différents de leurs ainés : la créativité, la prise de risque et la maîtrise de la communication 2.0 constituent l'ensemble de leurs qualités principales.

Bien que la notion d’image de marque s’est vue être fragilisée avec l’ère d’Internet où chacun peut évaluer quasi-anonymement l’entreprise, l’apparition des médias sociaux, permet aux jeunes entrepreneur de communiquer plus aisément et à moindre coût.

De plus, le marché s’est ouvert à eux en offrant aux jeunes entrepreneurs des moyens différents de financer leur projet : micro-crédit, LoveMoney, concours, incubateurs de talent, les solutions sont nombreuses.

Des écoles de commerce prestigieuses comme HEC ou l’ESSEC proposent à leurs étudiants des incubateurs de talents permettant de monter et de créer un projet en les accompagnant financièrement et humainement, tout en leur apportant conseils et expertise.

D’autres se tourneront vers des concours organisés régulièrement par les Chambres de Commerce et d’Industrie des régions afin de récompenser financièrement les projets les plus innovants et ambitieux, que mettent en place des jeunes étudiants. C’est ainsi qu’en 2014, le projet de Jean de Guerre a été lauréat du concours « SFR Jeunes Talents » pour son projet d’enseigne de restauration à emporter, située au coeur des gares et favorisant l’emploi des seniors et l’agriculture locale.
 

Une réelle envie d’apporter quelque chose


Besoin de devenir son propre patron, créer une entreprise pérenne, avoir une idée ambitieuse et réalisable, sortir de la crise, les raisons qui poussent les jeunes à devenir entrepreneur sont nombreuses tout comme les outils leur permettant d’atteindre leurs objectifs.

Devenir chef d’entreprise est le nouveau métier à la mode chez les moins de trente ans; d’ailleurs, d’après Futura-Sciences on estime à 10% la part d’étudiants qui ont crée leur entreprise dès l’obtention de leur diplôme alors que d’après l’INSEE, ils n'étaient encore que 4% en 2010.