EPRISponsorisé par

Ras-le-bol des artisans : la FFB reste mobilisée

Publié le par

Après avoir exprimé son ras-le-bol lors d'une journée d'action nationale le 31 janvier, la Fédération française du bâtiment (FFB) reste mobilisée. Elle donne rendez-vous aux artisans les 6 mars et 14 juin prochains pour porter la voix des professionnels auprès des décideurs politiques.

Ras-le-bol des artisans : la FFB reste mobilisée

© FFB

Ras-le-bol des artisans : la FFB reste mobilisée

Un cri d'alarme qui ne doit pas rester sans suite. Après avoir organisé une manifestation nationale le 31 janvier et interpellé plus de 60 préfets de départements et de régions sur la situation économique du secteur du bâtiment, la FFB reste mobilisée.

" Nous sommes conscients de la difficulté de la période pour notre pays, mais restons persuadés que la construction est le secteur par lequel l'économie repartira. Restons mobilisés ! Nous saurons convaincre pour inverser la tendance", estime Didier Ridoret, le président de la FFB. Il a d'ores et déjà annoncé que le rassemblement des acteurs va se poursuivre sous d'autres formes. Objectif: continuer de porter les demandes des professionnels auprès des décideurs politiques.

  • Le mercredi 6 mars, lors des " Rencontres du Bâtiment ", la Fédération souhaite prouver que l'argent investi dans la construction ne dessert pas l'industrie et ne nuit pas à la compétitivité nationale. Des experts seront présent pour démontrer que l'activité du secteur est porteuse de dynamisme pour l'ensemble de l'économie du pays. Elle crée localement de l'emploi non-délocalisable et contribue à élever le niveau de bien-être de tous les concitoyens.
  • Le vendredi 14 juin, lors de la manifestation "Les 24 Heures du bâtiment". La FFB va analyser l'évolution de la situation et l'efficacité des mesures prises pour ajuster si nécessaire les demandes.