Mon compte Devenir membre Newsletters

Quand l'entreprise séduit les jeunes diplômés

Publié le par

Dans un baromètre de l'entrepreneuriat publié en mars 2015, HEC constate une forte croissance de l'envie d'entreprendre des jeunes à travers l'évolution des choix de ses diplômés dont un quart a créé son entreprise.

Quand l'entreprise séduit les jeunes diplômés

Qui a dit que les grandes écoles de commerce constituaient la voie royale vers des postes marketing en grand compte ? À la sortie de leur formation, les étudiants sont aussi de plus en plus nombreux à choisir de créer leur propre entreprise. C'est du moins ce que révèle le premier baromètre de l'entrepreneuriat rendu public par HEC en mars 20151. Réalisée auprès de plus de 2500 anciens diplômés, cette étude montre une forte croissance de l'envie d'entreprendre en France.

En effet, un quart des diplômés d'HEC a créé son entreprise contre seulement 9 % il y a dix ans. Ce qui les motive ? Principalement l'envie d'être leur propre patron (47 %), d'innover et de créer de nouveaux business models (39 %) (voir graphique ci-dessous).

En termes d'activité, les entrepreneurs s'inscrivent principalement (à 41 %) dans le secteur des services aux entreprises, juridique, comptabilité et consulting. Vient ensuite l'économie d'Internet et des télécoms pour 30 % d'entre eux. 84 % de ces entreprises sont créées sur le territoire national même si de nombreux étudiants en MBA repartent entreprendre dans leur pays d'origine. "Les entrepreneurs HEC sont créateurs de valeur en France", analyse le baromètre. Petite particularité, les diplômés de l'école ont davantage tendance à s'associer que les entrepreneurs issus d'autres rangs. Ils sont 36 % à lancer leur entreprise seul contre 70 % environ en France.

Par ailleurs, pour réussir, 23 % de ces étudiants ont eu recours à une levée de fonds contre 11 % pour la moyenne nationale. Le taux de survie de leurs entreprises s'établit à 80 % à trois ans contre 66 % en France en moyenne, et 64 % à dix ans. Ce que le baromètre voit comme une preuve de solidité et de fiabilité.

Les raisons qui poussent les étudiants à entreprendre

L'entrepreneuriat séduit les étudiants d'HEC surtout parce qu'il leur permet de conserver leur liberté et leur indépendance.

Source : HEC, 2015. Le baromètre Envie d'entreprendre renvoie à une moyenne France.

À lire aussi

Découvrez les projets ou initiatives innovantes de trois entrepreneurs diplômés d'HEC :

- Pauline Laigneau (promo 2012), créatrice de Gemmyo (bijoux) : Elle s'affiche dans le métro

- Céline Lazorthes (promo 2008 en mastère spécialisé), fondatrice de Leetchi (service de cagnotte en ligne) : elle crée des cagnottes pour votre anniversaire

- Guillaume Gibault (promo 2009), créateur du Slip Français (sous-vêtements) et lauréat d'un prix spécial de la rédaction dans le cadre des Trophées Chef d'entreprise 2012 : Le Slip Français en a dans la culotte !

1 Étude réalisée auprès de 8500 diplômés dont 2550 répondants environ, issus de cinq programmes et promotions différents (grande école, mastères spécialisés, MSc, MBA, EMBA et promotions 2004, 2011, 2012, 2013 et 2014). Réponses recueillies et traitées par mail et téléphone par la Junior Entreprise d'HEC entre novembre 2014 et janvier 2015.