Mon compte Devenir membre Newsletters

Paris Dauphine lance une formation Créateur d'entreprise

Publié le par

L'Université Paris Dauphine et la société de conseil Culture Cash s'associent pour lancer, le 18 novembre 2014, le certificat Créateur d'entreprise. Une formation continue de quatre semaines offrant aux porteurs de projets les bases théoriques et pratiques, pour démarrer l'aventure entrepreneuriale.

Paris Dauphine lance une formation Créateur d'entreprise

Quatre semaines pour acquérir les bases de la réussite. C'est la promesse de la formation certifiante Créateur d'entreprise, lancée, à la rentrée 2014, par Paris Dauphine. Pour la concevoir, la prestigieuse université parisienne s'est associée avec Culture Cash, société de conseil et de formation. Ensemble, ils ont imaginé un programme court et pratique. " Nous répondons à un véritable besoin, celui d'offrir, très rapidement, des informations très pragmatiques ", explique Yves Peccaud, gérant de Culture Cash. Et en effet, le spectre est large, couvrant les huit étapes du démarrage d'activité, de la définition de la stratégie jusqu'à l'élaboration du site internet.

Pratique et ludique

Autant de connaissances théoriques que l'élève, accompagné de l'équipe enseignante, composée tant de professionnels que de professeurs, décline concrètement sur son projet. Pragmatique, la formation continue se veut également ludique. " Notre programme fait la part-belle à l'improvisation avec l'intervention de la comédienne Séverine Denis. Et pour réconcilier les entrepreneurs à la finance, nous leur proposons d'établir par le jeu leur business plan, expose Yves Peccaud. Au final, les candidats ont non seulement une reconnaissance académique, mais également des documents concrets et surtout immédiatement opérationnelles et utilisables ".

Destinée à tout porteur d'un projet clair et structuré, la formation comprend deux jours de présentiel à l'université. La sélection se fait sur dossier (téléchargeable ici) et son coût, éligible au DIF, est de 3 800 euros net. La première session est fixée au 18 novembre et devrait se répéter, espère Yves Peccaud, jusqu'à dix fois par an.