Mon compte Devenir membre Newsletters

Création d'entreprise : 4 secteurs porteurs

Publié le par

Entrepreneur, vous cherchez "la" bonne idée de business ? C'est peut-être dans l'un de ces quatre domaines que vous la trouverez, comme vos 3600 pairs ayant candidaté au Hello Tomorrow Challenge, un concours international de start-up dont les résultats seront dévoilés les 25 et 26 juin 2015 à Paris.

Création d'entreprise : 4 secteurs porteurs

Mettre la science au service des enjeux de société de demain - l'eau potable, l'accès à la nourriture pour tous, la préservation de l'environnement, la ville durable - afin de rendre le monde meilleur. Tel est le point commun entre les 3600 entreprises ayant candidaté au Hello Tomorrow Challenge, un concours international de start-up qui se tiendra à Paris les 25 et 26 juin 2015. Selon les organisateurs de l'événement, ce panel reflète quatre tendances de l'innovation, des courants dans lesquels les entreprises ont choisi de s'inscrire pour développer leur business. Voici lesquelles.

Intelligence artificielle

À l'ère du Big Data, la fortune sourira aux entreprises capables de permettre de gérer les données de façon optimisée, grâce à des algorithmes intelligents, dans des systèmes complexes (fonctionnement en réseau).

Quelqu'un y a déjà pensé (mais c'est inspirant) : un système capable d'automatiser le vol en escadron de drones pour assurer la maintenance de sites industriels (Italie).

Alimentaire

La Terre compte plus de 7 milliards d'humains et encore plus demain. Dans ce contexte de croissance démographique, la possibilité pour chacun d'avoir accès à la nourriture est un véritable enjeu. Les start-up de demain sont celles qui redonneront à leurs clients la possibilité de produire en local grâce à des unités de production miniaturisées afin de favoriser l'indépendance énergétique et alimentaire.

Quelqu'un y a déjà pensé (mais c'est inspirant) : une micro-station hydroélectrique adaptée à tous les types de rivière pour exploiter même les plus petites ou les moins faciles d'accès (Belgique); une unité solaire de torréfaction du café pour aider les producteurs à augmenter leur valeur ajoutée (Pérou).

Objets connectés

Ils ont déjà de multiples applications pour améliorer la santé et la sécurité des individus. Mais ils seront encore plus nombreux demain.

Quelqu'un y a déjà pensé (mais c'est inspirant) : une tablette tactile pour malvoyants qui rend Internet accessible à tous en reproduisant le braille en relief sur l'écran (Autriche); un capteur biométrique dans le bracelet d'une montre permettant l'identification d'un individu par son réseau vasculaire, l'empreinte veineuse étant comme l'empreinte digitale, unique (Suisse).

Nanotechnologies

L'idée pour répondre à un véritable enjeu de demain est de mettre les nanotechnologies au service de l'industrie et de la protection de l'environnement.

Quelqu'un y a déjà pensé (mais c'est inspirant) : utiliser le graphène (nanomatériau à base de carbone connu pour sa résistance mécanique et pour ses propriétés de conduction) dans les revêtements à la place de métaux lourds, ou pour filtrer et purifier l'eau qui peut passer à travers à l'inverse des métaux lourds (ou éléments radioactifs) qu'elle peut éventuellement contenir.