Mon compte Devenir membre Newsletters

[Start-up] Iota Element table sur des meubles artisanaux version XXIe siècle

Publié le par

Deux ébénistes et un ingénieur se sont associés pour concevoir un bureau original, Echo, trait d'union entre la tradition artisanale et les technologies. Incubée par Arts et Métiers ParisTech, Hoboro, Iota Element de son nom commercial, a vu le jour début 2013. Présentation de ses projets.

[Start-up] Iota Element table sur des meubles artisanaux version XXIe siècle

Le bureau Echo a été imaginé et conçu par la jeune entreprise Hoboro (nom commercial : Iota Element). Novateur et design, il est doté d'un système hi-fi complet et performant. Chaque pièce est numérotée et peut être fabriquée sur mesure, selon les besoins et envies du client. Pensé pour être à la fois fonctionnel, élégant et performant en termes d'acoustique, ce meuble d'art est le fruit de l'association de deux jeunes ébénistes tout droit sortis de l'École Boulle, Claude Hordé et Julien Roqueplan, et d'un ingénieur, Antoine Bourdon.

Ces trois amis d'enfance, aux compétences complémentaires, ont créé leur entreprise en ce début d'année 2013. À tout juste 25 ans. "C'était maintenant ou jamais, lâche Antoine Bourdon. En outre, j'avais choisi la spécialisation création d'entreprise lors ma 3e année à l'école Arts et Métiers ParisTech. J'ai pu réaliser notre étude de marché et nous avons décidé de nous positionner sur le haut-de-gamme en concevant des meubles traditionnels intégrant, avec discrétion mais efficience, de la technologie de pointe. Soutenus par nos familles, nous avons également bénéficié d'un prêt à la création de la part d'Oséo". Et voilà la petite équipe lancée. Elle est d'ailleurs rapidement primée : deux mois à peine après la création de l'entreprise, elle reçoit le Prix Créateurs d'Avenir lors de la 11e édition du concours Petit Poucet.

Une commercialisation via des prescripteurs

Issue de l'incubateur Arts et Métiers ParisTech, la jeune entreprise dépose ses bagages à Ici Montreuil, "creative space" pour les artistes, les artisans, les entrepreneurs et les start-up de la création. Mais, pour commencer et s'assurer un minimum de chiffre d'affaires, le trio ne mise pas d'emblée sur son bureau high-tech. Il réalise des chantiers sur mesure pour des particuliers. De la conception à la pose d'un dressing par exemple. "À terme, nous souhaitons consacrer la totalité de notre temps à notre activité de fabrication de meubles, mais cela va prendre du temps", confesse le jeune homme.

En effet, la commercialisation d'Echo en est à ses balbutiements. Si le bureau est déjà en vente sur Soubis.com, e-boutique d'objets réalisés par des artisans créateurs, il vient tout juste d'être présenté au public, à l'occasion de la Paris Design Week 2013 qui se tient du 9 au 15 septembre. Il peut être admiré à la Cité de la mode et du design à Paris. "C'est la première fois qu'Echo est confronté au public", signale Antoine Bourdon, avec une pointe d'appréhension.

Dès octobre, il sera également exposé dans le show-room du distributeur Soubis (rue du marché Saint-Honoré à Paris). Car, les trois associés ne misent pas sur la commercialisation en direct. Aujourd'hui, l'heure est à la création d'un réseau de prescripteurs (designers, architectes d'intérieur, etc.) et d'apporteurs d'affaires. Objectif ? Vendre trois meubles par mois, la première année. Une fois la vitesse de croisière atteinte, la gamme devrait s'agrandir, toujours sur le même créneau : des meubles d'art offrant des prestations technologiques.

Les trois jeunes hommes ont des projets plein la tête, à court et moyen termes, pour développer leur affaire : organiser une tournée dans des endroits-clés de Paris pour exposer leur meuble, trouver des fonds type prêt d'honneur, ouvrir leur propre show-room...

De gauche à droite, Antoine Bourdon, Julien Roqueplan et Claude Hordé

Carte d'identité - Hoboro
Activité : Fabrication de meubles haut-de-gamme
Ville : Montreuil ( Seine-Saint-Denis)
Dirigeants : Antoine Bourdon, 25 ans, Claude Hordé, 25 ans, et Julien Roqueplan, 25 ans
Forme juridique : SARL
Date de création : janvier 2013
Effectif : 3 personnes