Mon compte Devenir membre Newsletters

[Idée d'ailleurs] Des "mini-jobs" pour lutter contre le chômage en Europe ?

Publié le par

Des emplois partiels de 400 heures mensuelles, où les salariés et les dirigeants ne payent pas d'impôts : c'est l'idée soufflée par quelques membres du Parti conservateur pour lutter contre le chômage au Royaume-Uni. Un projet directement inspiré du modèle allemand.

Des "mini-jobs" pour contrecarrer la montée du chômage en Europe ? C'est l'idée soufflée fin août par plusieurs membres du parti Conservateur britannique. Le principe : le dirigeant et le salarié signent un contrat de 60 heures, par exemple, pour une rémunération mensuelle de 400 euros. Ils sont non imposables et exonérés de charges sociales. Au-delà de cette somme, la loi prévoit une base imposable progressive.

Ce dispositif s'inspire du modèle économique allemand, qui teste le modèle depuis 2003. Outre-Rhin, il y a 6,5 millions de " mini-jobers", avec des salaires compris entre 400 et 800 euros par mois. Certains hommes politiques anglais s'opposent cependant au projet, dénonçant une pression à la baisse générale des salaires et un risque de blocage des perspectives d'évolution. Si la mesure a considérablement assoupli le marché de l'emploi en Allemagne, il n'est pas encore certain qu'elle remporte tous les suffrages outre-Manche.