Mon compte Devenir membre Newsletters

[Étude de cas] La PMI Giffard trinque à l'avenir pour ses 130 ans

Publié le par

Les liqueurs et sirops Giffard poursuivent leur croissance, notamment à l'export. Ils bénéficieront, en août 2016, d'un nouveau site de production près d'Angers, berceau de la marque qui fête, cette année, ses 130 ans.

[Étude de cas] La PMI Giffard trinque à l'avenir pour ses 130 ans

Giffard hier

En 2012, Giffard, spécialiste des liqueurs et sirops, emploie une cinquantaine de salariés et réalise un chiffre d'affaires de 11 millions d'euros. Indépendante et familiale, la structure est gérée, depuis dix ans, par les arrières petits-enfants du créateur, Émile Giffard : à Bruno, le p-dg, l'export et la gestion, à Édith, la direction générale déléguée, le marketing et le commercial. Un binôme qui est bien loin de se contenter des 10 % de croissance par an de la société. De 2008 à 2012, il parvient à s'implanter dans une vingtaine de pays supplémentaires. Tant et si bien que 38 % de ses ventes sont réalisées à l'international. Et au rythme de trois nouvelles liqueurs et quatre sirops par an, le catalogue ne comprend pas moins de 120 références distribuées en GMS, CHR et réseaux spécialisés.

Giffard aujourd'hui

Ces cinq dernières années, la croissance de Giffard a bondi de 40 %, grâce, notamment, à une explosion de l'export. Longtemps cantonnée à l'Europe, elle s'est ouverte au Moyen-Orient et, il y a 18 mois, aux États-Unis. Tous les pays asiatiques commercialisent, par ailleurs, ses sirops et liqueurs. Présente dans 67 pays, la SA angevine totalise 45 % de son chiffre d'affaires à l'international. " S'ils représentent déjà 50 % de nos ventes, les sirops seront, hors de nos frontières, notre relais de croissance ", explique Édith Giffard. D'où la construction d'un site, à Saint-Léger-des-Bois, en Maine-et-Loire. Opérationnelle en août 2016, l'usine de 4,7 hectares comprendra ses lignes de production, sa plateforme logistique, ainsi qu'un jardin botanique. " Nous souhaitons un environnement végétal, en lien avec nos produits ", poursuit la dirigeante.

L'autre actualité, c'est le 130e anniversaire de son produit-phare, la Menthe-Pastille, dont le fabricant veut étendre la popularité à l'Europe du Nord... et même lui faire traverser l'Atlantique. Les moyens seront mis pour l'implanter : salons professionnels, concours de cocktails dans les bars branchés du monde, réseaux sociaux... " Ce produit, qui se consomme beaucoup dans l'Ouest de la France, a vocation à séduire tous les pays de cocktails ", assure Édith Giffard qui, dans trois ans, aimerait pouvoir dire que le jardin botanique a porté ses fruits, que la Menthe-Pastille a conquis tous les marchés à l'export et que la 5e génération de la famille est entrée dans l'entreprise.

Repère

Raison sociale : Giffard
Activité : liqueurs et sirops
Ville : Angers
Forme juridique : SA
Dirigeants : Bruno Giffard, 56 ans, et Édith Giffard, 57 ans (photo)
Année de création : 1885
Effectif : 55 salariés
CA 2014 : 18 M€
CA 2011 : 14 M€