Mon compte Devenir membre Newsletters

Les patrons perdus entre instabilité et mesures inadaptées

Publié le par

Dévoilé le 3 novembre 2014, l'Observatoire des engagements et des actions du gouvernement au service de l'innovation, réalisé par le Comité Richelieu, révèle le besoin de stabilité des entreprises et leur manque de confiance dans les mesures de l'Etat. Une situation qui se dégrade.

Les patrons perdus entre instabilité et mesures inadaptées

Alors que la CGPME et le Medef viennent d'annoncer une grande semaine de mobilisation en décembre contre certaines réformes du gouvernement, d'autres indicateurs soulignent le manque de confiance des patrons dans l'action de l'Etat. C'est le cas de l'observatoire* publié par le Comité Richelieu et GAC Group le 3 novembre 2014, selon lequel 87% des dirigeants de TPE, PME et ETI innovantes estiment que le Pacte de responsabilité ne répond pas à leurs besoins. Un chiffre en hausse de huit points depuis l'année dernière (79%).

Des dispositifs instables, complexes et peu lisibles

Si le crédit impôt recherche (CIR) est plébiscité - 74% des entreprises le jugent indispensable ou utile à leur activité- d'autres dispositifs pêchent par leur manque de lisibilité et leur complexité, comme le crédit impôt innovation (CII).

L'observatoire pointe également du doigt l'instabilité du statut de jeune entreprise innovante (JEI), dont les conditions ont été revues à l'occasion de la loi de finances 2014. 84% du panel estime ainsi avoir manqué d'informations sur ces modifications.

Quant au CICE, auquel ont recours 78% des entreprises, une grande majorité aurait préféré une baisse des charges (70%) ou une élévation du plafond d'attribution fixé à 3,5 fois le SMIC (19%).

Des attentes sur les nouveaux dispositifs

Toutefois, les structures interrogées saluent les nouveautés déployées par le gouvernement comme la French Tech, considérée par 53% d'entre elles comme un atout pour leur développement à l'international, ou la médiation de l'innovation. Elles attendent notamment de cette dernière l'établissement d'une feuille de route CIR/CII pour en simplifier l'accès, ou la résolution des conflits entre entreprises innovantes et acteurs publics.

*Observatoire des engagements et des actions du gouvernement au service de l'innovation réalisé auprès de 500 TPE, PME et ETI innovantes.