En ce moment En ce moment

Miliboo aménage son activité au fil de sa croissance

Publié par le - mis à jour à
Miliboo aménage son activité au fil de sa croissance

Aline Buscemi et Guillaume Lachenal, Trophées d'argent Chef d'entreprise en 2011, poursuivent leur croissance qui dépasse, au semestre dernier, les 50 %. Ils diversifient leur activité et leur force de vente et ouvriront, en octobre 2014, leur première boutique: un concept store ultra-connecté.

  • Imprimer

Miliboo hier

En juin 2011, lorsqu'Aline Buscemi et Guillaume Lachenal reçoivent le deuxième prix des Trophées Chef d'entreprise, leur entreprise, Miliboo, réalise 3 millions d'euros de chiffre d'affaires et compte une vingtaine de salariés. Acteur de la vente en ligne de meubles personnalisables, il dispose d'un catalogue de 600 références parmi lesquelles des canapés, des tabourets, des tables ou encore des chaises. Les dirigeants proposent des prix abordables, sans négliger la qualité, et font alors le choix d'une production chinoise. Le pure player surfe également sur le concept "up to you" : les internautes composent eux-mêmes leurs meubles sur mesure à partir d'éléments assemblables. À cet effet, le site met à disposition un logiciel de prévisualisation 3D pour imaginer, à partir de la photo d'un intérieur, le meuble dans son futur environnement.

Miliboo aujourd'hui

Depuis trois ans, Miliboo poursuit sa croissance. Son catalogue produits compte désormais 2 500 références, son chiffre d'affaires atteint 11 millions d'euros en 2013 et sa croissance, 50 % au premier semestre 2014. Maîtrisant, depuis ses débuts, toute sa chaîne de production, de la conception à la livraison en passant par la fabrication, le stockage et la vente en direct sur internet, Miliboo a opéré certains ajustements.

En 2013, elle rapatrie une partie de sa production en France et finance, grâce à une levée de fonds de 2,5 millions d'euros réalisée deux ans plus tôt, un atelier de fabrication à Pringy, en Haute-Savoie. Elle y produit, entre autres, quelques-uns de ses canapés, dont sa gamme personnalisable "Up to you", et y installe sa première ligne de prototypage.

Parallèlement, elle revoit son réseau de livraison. Elle abandonne les transports par camions mutualisés, de plateforme en plateforme, peu adaptés aux produits lourds et encombrants, et crée un réseau de sous-traitants qui transportent ses meubles, en exclusivité, jusqu'au dernier noeud logistique, d'où ils partent vers leur destinataire final. "Par ce biais, nous avons renforcé notre présence en Italie et en Espagne, qui, en représentant 20 % de notre chiffre d'affaires, sont au coeur de notre stratégie export", souligne Guillaume Lachenal, le cofondateur. Et pour cause : l'activité vers ces deux pays a doublé en 2014.

Pour faire face à son succès grandissant, en France et en Europe, sa deuxième levée de fonds de 4 millions d'euros réalisée en 2013 sera en partie consacrée à l'augmentation de ses entrepôts de stockage (aujourd'hui de 18 000 m2). L'autre part est d'ores et déjà investie dans l'ouverture de points de vente physiques, dont le premier, un concept store ultra connecté, sera inauguré le 9 octobre prochain à Paris. Si cet essai est un succès, d'autres devraient suivre très rapidement.

Une nouveauté n'arrivant jamais seule, Miliboo lance également, en octobre, sa nouvelle stratégie mobile avec une version en responsive design de son site internet, adaptable à tous les supports de lecture. Les utilisateurs accéderont ainsi à ses applications et ses outils, comme son logiciel de prévisualisation 3D, depuis n'importe quel terminal.

Miliboo
>Activité : Conception, fabrication et vente de mobilier
>Ville : Pringy (Haute-Savoie)
>Forme juridique : SA
>Dirigeants : Aline Buscemi, 39 ans et Guillaume Lachenal, 39 ans
>Année de création : 2007
>Effectif 2013 : 40 salariés
>CA 2013 : 11M€

Maëlle Becuwe

Maëlle Becuwe

Journaliste

Arrivée à la rédaction de Chef d’entreprise début 2014, je suis au quotidien l’actualité des PME pour notre magazine mensuel et notre site Chefdentreprise.com. [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Ils ont plus de cinquante ans et se sont lancés dans l'aventure start-up. Avantages, inconvénients, conseils... Trois dirigeants livrent leur [...]

Création d'entreprise
SPENDESK

Par SPENDESK via Marketme

Qu’elle en soit au niveau “seed” ou dépassant déjà les millions d’euros de chiffre d’affaires, une bonne startup pense toujours à sa scalabilité. [...]

Création d'entreprise

Par Amélie Moynot

Optimiser les chantiers de construction, les rendre plus sûrs, plus efficients. C'est l'ambition de ces start-up, invitées mardi 26 juin 2018 [...]