Mon compte Devenir membre Newsletters

La PME Incidence file un coup de patte créatif à La Vache qui rit

Publié le par

Olivier Flahault, président d'Incidence, entreprise spécialisée dans la création d'objets de décoration, a lancé une collection cobrandée avec le groupe Bel. Un partenariat qui signe le début d'une diversification pour la petite affaire francilienne.

La PME Incidence file un coup de patte créatif à La Vache qui rit

La PME Incidence file un coup de patte créatif à La Vache qui rit

Chez Incidence, quand la vache rit, c'est Olivier qui se réjouit ! Olivier Flahault, président d'Incidence, société qui crée et commercialise des objets de décoration, a de quoi sourire. Autant que le célèbre bovidé des boites de fromage rondes. Sa petite entreprise (42 salariés, 8,6M€ de chiffre d'affaires en 2012) est désormais liée par contrat avec le géant Bel. C'est la firme elle-même qui contacte la PME en 2011 avec un objectif : la convaincre de mettre son talent créatif au profit de la marque emblématique du groupe qui fête ses 90 ans d'existence l'année suivante.

Jusqu'alors, hormis une exception avec le déploiement réussi d'une gamme basée sur un logo préexistant, celui de la Smiley Company, l'entreprise invente toujours ses visuels et graphismes. Autrement dit, les créatifs maison partent d'une page blanche et proposent à leurs 1500 revendeurs un large catalogue d'accessoires, de boîtes de rangement, de luminaires et de mobilier d'appoint sortis intégralement de leur imagination. L'originalité est l'essence même d'Incidence. " Aussi, il est hors de question pour nous de nous contenter de reproduire tel quel un visuel dans y apporter notre grain de sel ", commente le dirigeant. Après six à huit mois de travail et d'échanges, les deux parties ont choisi de " warholiser " l'animal sur des mugs, des trousses, des plateaux, etc.

Une marque dédiée aux collaborations extérieures

Le contrat de co-branding (avec versement de royalties) prévoit, sur les 20 articles lancés en janvier 2012 et les 10 venus compléter la collection huit mois plus tard, la signature " Balsamik pour La Vache qui rit ". Balsamik est la marque déposée par la PME consacrée uniquement aux produits inventés à quatre mains. " Nous devons faire clairement le distinguo auprès de nos clients entre celle-ci et la marque Incidence qui reste réservée aux créations pures ", explique le quadragénaire qui envoie maintenant aux revendeurs deux catalogues au lieu d'un. Ces derniers accueillent les produits estampillés La Vache qui rit avec enthousiasme. " Les ventes sont encourageantes ", affirme Olivier Flahault, " partant pour collaborer avec d'autres marques qui le solliciteraient". D'ailleurs, deux nouvelles gammes de ce genre sont en cours de création.

Olivier Flahault

Olivier Flahault, dirigeant d'Incidence

Incidence
- ACTIVITE: Création et édition d'accessoires et d'objets de décoration
- VILLE: Meudon (Hauts-de-Seine)
- FORME JURIDIQUE: SAS
- DIRIGEANT: Olivier Flahault, 48 ans
- ANNEE DE REPRISE : 2005
- EFFECTIF: 42 salariés
- CA 2012: 8,6 M€

L'oeil de l'expert
" L'entreprise se trouve renforcée par cette collaboration "

Benoît Kallel

Benoît Kallel, consultant en management au sein du cabinet de formation Demos

" Le groupe Bel a accordé sa confiance à une PME et son dirigeant a tout intérêt à le faire savoir ", estime Benoît Kallel, consultant en management au sein du cabinet de formation Demos. Selon lui, Olivier Flahault a de quoi être fier d'avoir été démarché et doit communiquer autour de leur partenariat auprès de ses clients et prospects. Car c'est la preuve que son savoir-faire est reconnu par des professionnels de grande taille habituellement frileux vis-à-vis des petites structures. " Il doit continuer dans le co-branding avec d'autres grands groupes d'autant que ses compétences créatives peuvent s'adapter à toutes sortes de produits ", recommande l'expert considérant que " le succès de Balsamik participe in fine au développement des affaires et de la notoriété d'Incidence sans éclipser la marque maison ". L'étape suivante : quitter une démarche opportuniste pour bâtir une vraie stratégie de prestation extérieure.