Mon compte Devenir membre Newsletters

Pocheco grandit grâce à l'éco-responsabilité

Publié le par

Parti d'une activité énergivore et polluante - la fabrication d'enveloppes - Emmanuel Druon a totalement réinventé son modèle de production. Le credo du dirigeant de Pocheco ? L'"écolonomie", ou comment allier écologie et compétitivité. Un pari gagnant pour la PMI qui connaît une croissance durable.

Pocheco grandit grâce à l'éco-responsabilité

Pocheco hier

Emmanuel Druon, dirigeant du fabricant d'enveloppes de gestion Pocheco, a fait de l'"écolonomie" le fer de lance de sa stratégie. Au-delà du mot-valise, une véritable politique d'entreprise déployée à travers trois objectifs : renforcer sa compétitivité, réduire son impact environnemental et améliorer les conditions de travail des salariés. Abandon de produits toxiques, chaîne de production optimisée, création d'une station d'épuration, toiture végétalisée, installation de panneaux photovoltaïques... Le patron atypique oeuvre en continu à la modernisation de son usine comme à l'amélioration de la qualité de ses produits. Et ce, même après l'incendie qui ravage son site de production en 2011.

Résultat, entre 1997 et 2012, la production annuelle bondit de 850 000 à 2 milliards d'unités. Avec 300 clients grands comptes, la PMI du Nord détient à elle seule 70 % de part de marché français (contre 50 % en 2005), pour un chiffre d'affaires s'élevant à 22 millions d'euros en 2012. Un engagement que le dirigeant raconte dans son livre Écolonomie : entreprendre et produire autrement.

[Lire l'article que nous lui avions consacré en 2013: Il fait rimer compétitivité et écologie]

Pocheco aujourd'hui

Dans son nouvel ouvrage Le Syndrome du poisson lune (éditions Actes Sud), publié ce 14 janvier 2015, Emmanuel Druon décrit le climat social et la gestion atypique des ressources humaines chez Pocheco. Investissement dans la formation professionnelle, réaménagement des postes, soutien à la mobilité interne et du management participatif... "Nous sommes 114 collègues et il n'y a qu'un seul degré hiérarchique", indique le dirigeant. Un parti pris qui semble profiter à l'activité. Depuis deux ans, les voyants sont au vert pour la petite entreprise de Forest-sur-Marque.

En 2014, la PMI a poursuivi son développement en diversifiant son activité vers le pré-tri postal d'une quarantaine d'entreprises de la région. Pocheco Canopée Conseil, le cabinet de conseil en "écolonomie" ouvert en 2012, booste aussi le chiffre d'affaires de la structure, qui devrait avoisiner 25 millions d'euros pour 2014-2015. Autres nouveautés, l'inauguration d'un nouveau local de stockage et celle d'une cuve de récupération d'eau de pluie intégralement végétalisée. Coût total de l'opération : 7 millions d'euros.

Prochain cheval de bataille, la création d'un centre de formation interne de maintenance préventive. Ce qui n'empêche pas le dirigeant de s'investir par ailleurs dans les deux associations qu'il a créées, Pocheco Canopée Reforestation, oeuvrant pour la plantation de 100 000 arbres par an, et la Maison de l'écolonomie, dédiée à la sensibilisation du grand public. "Nous venons de racheter une maison qui abritera les nouveaux locaux de la Maison de l'écolonomie." En ligne de mire, un rêve déjà palpable : "la création d'une vallée de l'"écolonomie"".


Pocheco

Activité : Fabrication d'enveloppes de gestion

Ville : Forest-sur-Marque (Nord)

Forme juridique : SASU

Dirigeant : Emmanuel Druon, 49 ans

Année de reprise : 2008

Effectif : 114 salariés

CA 2014-2015 : 25 millions d'euros