Mon compte Devenir membre Newsletters

[Tribune] Pour les Dupés, la position de M. Guaino sur le contrat de travail unique est une "vaste blague"

Publié le par

Rédiger un contrat de travail dans un palais de la République ou dans une entreprise privée n'est pas tout à fait la même chose...

[Tribune] Pour les Dupés, la position de M. Guaino sur le contrat de travail unique est une 'vaste blague'

Henri Guaino, le député des Yvelines se trompe totalement, lui qui a qualifié le contrat unique de "vaste blague" dont personne ne voudrait. Le contrat unique est, au contraire, le moyen de simplifier les recrutements et les licenciements, d'empêcher le chef d'entreprise d'avoir peur d'embaucher. Aujourd'hui, ce qui bloque le marché du travail et provoque le chômage, c'est la surprotection des contrats CDI par rapport aux CDD. Avec un seul contrat plus souple pendant 2 ans, comme le proposent les Dupés, on réduit la précarité des CDD qui ont les faveurs des chefs d'entreprise tout en gardant le principe du CDI et de l'emploi pérenne !

Monsieur Guaino, votre carrière dans le privé a été bien courte et remonte maintenant à plus de 20 ans ! Alors pas de stigmatisation face aux chefs d'entreprise, s'il vous plaît ! D'ailleurs, le contrat de travail unique est une proposition également émise par le Prix Nobel de l'Economie, Jean Tirole, plus connu pour son expertise que ses sorties médiatiques tonitruantes. Celui-ci est aussi alarmiste sur la situation de notre pays : " Le marché de l'emploi français est assez catastrophique. Je pense qu'il va falloir changer les choses si on veut donner un avenir à nos enfants ".

Concrètement, la distinction CDD/CDI et la complexité des règles qui accompagnent ces contrats sont un véritable frein à l'embauche et à la réactivité ! La situation est devenue absurde : à force de trop protéger les salariés, ils ne sont plus protégés du tout ! Du coup, la France vit un paradoxe édifiant : un taux de chômage important, des PME-TPE qui ont parfois besoin d'embaucher, mais qui imaginent toutes les solutions pour éviter l'embauche, car elles ont peur.

Il est temps désormais de mettre en oeuvre cette réforme qui va dynamiser notre marché du travail et créer de l'emploi, sans dépenser un seul centime d'argent public ! Je ne comprends pas que les politiques ne s'en soucient pas davantage, plutôt que d'inventer des usines à gaz comme le CICE ou de demander aux partenaires de passer des heures dans une salle à négocier, tout cela pour aboutir à des pages et des pages supplémentaires dans le Code du Travail. Pour quoi ? Le compte pénibilité ? Non merci ! Mettons en place ce contrat qui serait simple dans sa mise en oeuvre, ne ferait pas peur aux chefs d'entreprise car il leur permettrait une flexibilité indispensable aujourd'hui tout en offrant des contreparties aux salariés. Il réduirait le dualisme entre les salariés en CDI et ceux en CDD qui sont souvent relégués au statut de seconde zone pour leur banquier.

Les dirigeants politiques doivent réagir ! Il ne s'agit plus de trouver l'idée intéressante - comme le suggère le Premier ministre - mais de la mettre en oeuvre !

Mr Valls, la France sombre... Il faut la relever. Qu'attendez-vous ?

Réformons le Code du travail. Cela créera des emplois chez les PME-TPE et ne coûtera pas un centime d'euro d'argent public.

Dominique Jabouley

Dominique Jabouley est le pdg des établissements Jabouley, société spécialisée dans le biais et l'agrafage de soutien-gorge. Il est le porte-parole des "Dupés", Dirigeants ulcérés par la politique économique et sociale.