Mon compte Devenir membre Newsletters

Trois PME sur quatre comptent augmenter (ou stabiliser) leur effectif en 2013

Publié le par

Le 8e Indice de confiance des entreprises Regus révèle que les dirigeants français restent optimistes malgré la conjoncture économique difficile. 73% d'entre eux ont l'intention d'accroître ou de maintenir leur effectif en 2013. Et les patrons de TPE et PME sont les plus optimistes.

Plus de la moitié des entreprises françaises (55%) a l'intention de renforcer ses services commerciaux et marketing.

Plus de la moitié des entreprises françaises (55%) a l'intention de renforcer ses services commerciaux et marketing.

Malgré une conjoncture économique difficile, les TPE et PME françaises semblent rester plus optimistes que les grandes entreprises. C'est en tout cas ce qui ressort de la 8e édition de l'Indice de confiance des entreprises Regus*. Deux tiers des TPE et PME s'attendent même à une augmentation de leur chiffre d'affaires au cours des 12 prochains mois (respectivement 66% et 61%). Les grandes entreprises n'étant que 58% à l'anticiper.

Les TPE/PME plus enclines à embaucher en 2013

Près de trois entreprises sur quatre envisagent d'augmenter ou de stabiliser leur effectif en 2013. Et parmi elles, les TPE et PME sont respectivement 76% et 78% à avoir l'intention d'accroître ou maintenir leur effectif. Plus de 10 points de plus que les grandes entreprises (63%). Par ailleurs, plus d'un quart des TPE (26%) envisage même de recruter plus de 5% de nouveaux collaborateurs. Bien plus que les grandes entreprises qui ne sont que 10% à le prévoir.

"Les PME et TPE sont deréels moteurs de la reprise économique. Avec plus de 600 000 emplois nets créés, elles sont d'ailleurs à l'origine de la quasi-totalité des créations nettes d'emplois salariés des dix dernières années. Il n'est donc pas étonnant de constater que ce sont ces mêmes entreprises qui seront à même de stimuler l'emploi au cours des mois à venir", souligne Frédéric Bleuse, dg France de Regus.

La France moins confiante que les autres pays

Un optimisme que ne reflète pas l'Indice de Confiance Regus des Entreprises. Avec une baisse de quatre points par rapport à octobre 2012, la France perd confiance. Ses 91 points la placent en queue de peloton au niveau mondial. À l'opposé, l'Indice mondial est en légère hausse. Il s'établit à 114 points, contre 111 lors de la précédente étude.

*Étude semestrielle réalisée par MindMetre pour Regus en janvier 2013 auprès de 26?000 professionnels issus de 90 pays.