Mon compte Devenir membre Newsletters

La centenaire Fermob poursuit sa conquête du monde

Publié le par

Bernard Reybier, dirigeant de Fermob, mise sur l'innovation et sur l'export pour développer sa marque. Son dernier chantier à l'international : une deuxième ligne de production en Chine pour conquérir le marché asiatique.

La centenaire Fermob poursuit sa conquête du monde

Fermob hier

En novembre 2011, lors de notre précédent article consacré à l'entreprise Fermob, la chaise Bistro, son best-seller, souffle ses 122 bougies. Comme elle, les 300 produits du catalogue de l'entreprise de mobilier d'extérieur se déclinent dans 24 coloris et agrémentent parcs et jardins de 36 pays. Depuis l'arrivée de Bernard Reybier à sa tête en 1989, l'entreprise centenaire s'est refait une jeunesse. En privilégiant l'innovation et l'export, Fermob assoit sa renommée mondiale et diversifie ses produits. Le chef d'entreprise ne cache pas ses ambitions : consolider sa position sur les marchés déjà conquis, développer son outil de production et accroître sa présence dans la zone Asie-Pacifique.

Fermob aujourd'hui

Deux ans plus tard, c'est chose faite. Déjà présentes à Times square, dans les jardins de Google ou à Roland Garros (notamment), les chaises Fermob se sont installées place de la République à Paris en juin 2013. Cette même année, les ventes ont augmenté de 28 % aux États-Unis. Désormais, Fermob exporte ses produits dans 43 pays et réalise 47 % de son chiffre d'affaires à l'international. Et, comme envisagé deux plus tôt, c'est vers l'Asie que Bernard Reybier dirige ses efforts.

Pour y développer ses ventes, le dirigeant développe des partenariats avec des revendeurs en Corée du Sud, en Inde, à Singapour et à Taiwan. Depuis avril 2013, il expose ses modèles dans un showroom à Shanghai. Parallèlement, une partie de la production est maintenant assurée par un partenaire chinois.

" Modestement, on veut envahir la Chine, confie Bernard Reybier. Pour être sérieusement implanté, il faut avoir quelques produits que l'on puisse livrer rapidement. Mais tous nos modèles ne sont pas amenés à être fabriqués sur place. La chaise Bistro, par exemple, restera 100 % française. "

Résultat ? En deux ans, la part des ventes a doublé dans cette partie du monde et atteint dorénavant 8 % du chiffre d'affaires, une croissance que Bernard Reybier compte confirmer dans les années à venir.

Cette réussite lui vaut, en novembre 2013, le trophée de l'exportateur d'avenir du Moci. Une distinction à point nommé pour Bernard Reybier, pour qui le succès de Fermob repose sur deux piliers de développement stratégiques : l'international et l'innovation produit. Et sur ce deuxième point, la PME vient tout juste d'être récompensée. En janvier 2014, il remporte le trophée INPI de l'innovation dans la catégorie Design.

Côté création, deux nouvelles couleurs rejoignent, en 2014, les 24 déjà existantes : jaune miel et capucine. Cette dernière est issue des propositions des internautes, via "Le grand petit monde de Fermob", un concept fédérateur lancé en 2013 où les amoureux de la marque peuvent partager photos, tendances et idées. Fermob intensifie sa présence sur le Net en ouvrant, en juin 2013, sa boutique en ligne www.fermob.com.

Mais cette année 2014 est marquée par deux anniversaires d'importance pour la PME tricolore : Bernard Reybier fête ses 25 ans de reprise et la chaise Bistro ses 125 ans. Bons anniversaires !

Fiche repères


Activité : fabrication et distribution de mobilier de jardin

Ville : Saint-Didier-de-Chalaronne (Ain)

Forme juridique : SA

Dirigeant : Bernard Reybier, 61 ans

Année de reprise : 1989

Effectif : 200 salariés

CA 2013 : 38 M€