Mon compte Devenir membre Newsletters

Le service aux entreprises grandit grâce au marché des PME

Publié le par

Malgré une année 2013 morose, les enseignes du secteur du travail temporaire et de la formation ont su jouer sur la spécialisation pour tirer leur épingle du jeu. Elles profitent également d'un marché souvent délaissé par les mastodontes du secteur : celui des PME.

Le service aux entreprises grandit grâce au marché des PME

La crise est passée par là. " Les périodes de faible croissance ne favorisent pas l'embauche d'intérimaires. Encore moins quand la confiance des chefs d'entreprise et le niveau de leurs carnets de commandes sont au plus bas ! ", explique François Roux, dg de Prism'emploi. De fait, selon le baromètre publié en janvier 2013 par cet organe représentatif des professionnels de l'intérim et du recrutement, l'emploi intérimaire a enregistré l'année dernière une baisse de 8,6 %.

Mais le ralentissement économique ne semble pas avoir impacté tous les acteurs de la même façon. Les cinq grands réseaux qui détiennent à eux seuls 80 % du marché de l'intérim (Adecco, Manpower, Randstad, Crit, Synergie) ont subi le contrecoup de la crise qui frappe leurs clients grands comptes. " Majoritairement succur­salistes et généralistes, ils ont moins bien résisté que les réseaux franchisés, de plus petite taille et plus spécialisés ", note Laurent Kruch, dirigeant de Territoires & Marketing, qui réalise des études de marché et d'implantation pour les franchises, les réseaux et les indépendants.

Les chiffres de l'intérim
En 2013, l'emploi intérimaire a enregistré une baisse de 8,6 % par rapport à 2012. Depuis deux ans, le nombre d'intérimaires diminue tous les mois. En 2012, le marché du travail a perdu 55 000 emplois intérimaires contre 45 000 en 2013. Et le nombre d'équivalents temps plein (intérimaires) s'élevait à 480 000. Les agences d'intérim, toutes formes confondues (6 900 en tout), emploient 20 000 permanents salariés.
Source : baromètre Prism'emploi - 28 janvier 2014