Mon compte Devenir membre Newsletters

Diaporama4 PME qui ont fait le pari de l'export

Publié le par

Là où d'autres se disent qu'ils n'ont pas les reins assez solides, ces patrons ont su, eux, mettre à profit leurs propres ressources et les nombreux dispositifs existants (Ubifrance, Coface, BPI, Régions) pour s'imposer sur des marchés lointains.

Emulsar: "Une subvention de l'Europe de 50K euros... pour commencer"

Près de dix années de recherches ont été nécessaires à Emulsar pour mettre au point des émulsions révolutionnaires, à la fois extrêmement fines et stables. Un procédé breveté, applicable aussi bien en nutrition médicale qu'en agro­alimentaire. Christophe et Frédéric Arnaud (photo), deux frères dont les itinéraires se sont rejoints dans cette aventure, produisent aujourd'hui une matière grasse allégée qu'ils exportent déjà en Allemagne, sous forme d'ingrédient.

Mais leur ambition est de commercialiser leur technologie à l'international, avec, en ligne de mire, le marché américain. Et c'est l'Union euro­péenne qui leur en donne aujourd'hui les moyens à travers son programme H2020, destiné aux PME. "En phase 1, nous avons obtenu une subvention de 50 K€, explique Frédéric Arnaud. Avec cette somme, nous avons commandé à un cabinet de conseil spécialisé des études de marché axées sur la nutrition médicale partout où nous avons déposé un brevet, de l'Europe à l'Amérique du Nord en passant par la Chine, le Brésil ou l'Afrique du Sud. Et en phase deux, nous espérons obtenir une nouvelle subvention, d'un million à un 1,5 M€ ! Ce sont de grosses sommes, c'est vrai, mais le programme est très sélectif car l'objectif est de transformer des PME européennes innovantes en championnes de l'export".

Activité: développement, production et commercialisation d'ingrédients pour la santé et la nutrition
Ville:
Levallois-Perret (Hauts-de-Seine)
Forme juridique:
SARL à capital variable
Dirigeants:
Christophe Arnaud (42 ans) et Frédéric Arnaud (37 ans)
Création:
2004
Effectifs:
14 salariés
CA 2014:
NC

Cinq pays qui feront la croissance de demain

[Tribune] France - Allemagne: retrouvons la confiance !