Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie Sécurisation des données : les salariés ont encore des pratiques à risque

Publié le par

Alors que 72 % des salariés se considèrent bien sensibilisés à la protection des données professionnelles, ils sont tout autant (77 %) à déclarer transporter des fichiers professionnels sur une clé USB ou un disque externe, selon l'étude Hiscox/Ifop.

L'étude Hiscox*, en collaboration avec l'institut Ifop, illustre le fort décalage entre le sentiment des salariés qui pensent connaître les consignes de sécurité et les pratiques à risque largement répandues dans les entreprises. En effet, ils sont 54% à estimer que le partage de fichiers en ligne via un service cloud n'a pas d'incidence sur la sécurité et 57% ne voient aucun danger à transporter des données professionnelles sur une clé USB. Ils sont même 77% à le faire.

Par ailleurs, ils sont 63% à laisser leur ordinateur allumé lorsqu'ils quittent le bureau en fin de journée ou ne le verrouillent pas en quittant leur poste. Moins de la moitié seulement perçoit cette pratique comme potentiellement imprudente.

Enfin, les TPE-PME sont les plus vulnérables, les salariés sont moins sensibilisés. "Des attitudes pourtant risquées car les salariés des TPE sont également ceux disposant de la plus grande latitude en terme d'achats et d'opérations bancaires impliquant l'entreprise", note l'étude Hiscox. En effet, 65% de ces employés sont en effet amenés à effectuer des achats en ligne à titre professionnel contre 46% pour l'ensemble des actifs interrogés.

Enfin, 45% des salariés ne savent pas quoi faire en cas de piratage de données professionnelles.

*L'enquête a été menée en ligne par l'Institut IFOP via le panel SSI entre le 19 et le 29 septembre 2014 auprès de 1000 individus âgés de 18 ans et +, actifs ayant accès à Internet dans leur cadre professionnel. La représentativité de cette population a été assurée par la méthode des quotas en termes de sexe, d'âge, de CSP, de région, de taille d'entreprise (source : INSEE, Technologies de l'information et de la communication, Actifs en emploi résidant en France ayant utilisé Internet au cours des 3 derniers mois dans leur cadre professionnel).