Mon compte Devenir membre Newsletters

DiaporamaEntrepreneuriat : les 4 nouveaux eldorados des start-up du monde entier

Publié le par

Financement, programmes d'accompagnement, fiscalité, infrastructures... Voici 4 métropoles dont l'objectif est d'attirer le plus d'entreprises locales et étrangères.

Singapour : la Silicon Valley de l'Asie du Sud-Est

Infrastructures hors pair, fiscalité avantageuse, main-d'oeuvre très qualifiée, procédures simplifiées, corruption presque inexistante... "Singapour, avec ses 7 000 multinationales et une position stratégique au coeur du Sud-Est asiatique, se positionne aujourd'hui comme le Hub régional incontournable à la fois financier, commercial et logistique", explique Carine Lespayandel, directrice exécutive de la Chambre de commerce française de Singapour.

Plus méconnu, la cité-État s'illustre aussi dans un autre domaine : elle est devenue un nouveau paradis pour start-up technologiques (biotechs, numérique, etc.). Ces dernières années, le gouvernement multiplie les dispositifs visant à favoriser l'émergence de jeunes pousses.

À commencer par celles dont le développement nécessite de lourds financements. "La National Research Foundation (NRF) a par exemple développé dès 2008 le "Early Stage Venture Funding Scheme", qui soutient des fonds de capital-risque pour investir dans le démarrage de start-up technologiques singapouriennes. Quatorze incubateurs technologiques bénéficient aussi de son "Technology Incubation Scheme", un programme de co-investissement où la NRF peut financer jusqu'à 85 % de la levée de fonds. Les réseaux d'investisseurs se sont ainsi beaucoup développés", note Carine Lespayandel.

Résultat, Singapour a vu naître une floraison de pépites comme la plateforme vidéo Viki rachetée par Rakuten, le moteur de voyage Wego ou encore de l'appli de commande de taxi GrabTaxi.

Les marketplaces, un moyen d'exporter en chine

[Étude de cas] Bell & Ross, se réinventer pour survivre