Mon compte Devenir membre Newsletters

France-Belgique : des liens économiques étroits jusqu'au crowdlending !

Publié le par / Avec la Marketplace

La situation économique s’est beaucoup améliorée dans la zone euro. Une occasion de faire un focus sur le couple France-Belgique. Notre voisin en partie francophone et siège des institutions européennes est un carrefour entre de nombreux pays.

La situation économique s’est beaucoup améliorée dans la zone euro. Les risques politiques majeurs semblent pour l’instant levés (France, Allemagne), l’Europe. Malgré le Brexit, le risque d’éclatement de l’union monétaire est jugé au plus bas par les marchés comme en témoigne le Sentix Euro breaking index.
Une occasion de faire un focus sur le couple France-Belgique. Notre voisin en partie francophone et siège des institutions européennes est un carrefour entre de nombreux pays.

France-Belgique, des voisins avec de nombreux liens économiques

Nous partageons 620km de frontières avec la Belgique et une langue même si la majorité de la population (au nord, la Belgique est néerlandophone).

Globalement il y aurait 240 000 français établis en Belgique (124.000 inscris sur le registre consulaire) soit environ 10% du total des français expatriés dans le monde. Ce chiffre classe la Belgique sur le podium des destinations préférées des français. Rapporté à une population de 11,2 millions d’habitants cela constitue un chiffre significatif !

France-Belgique, de quoi parle-t-on ? Outre les nombreux liens culturels, les liens économiques entre les deux pays sont évidents. Selon les chiffres relayés par la CCI France-Belgique :

  • la Belgique est fortement ouverte à l’international. Les exportations représentent 83% du PIB. La main d’œuvre est plutôt qualifiée et multilingue ;
  • la France est le 3ème fournisseur et le 2ème client de la Belgique ;
  • 2.500 entreprises françaises sont implantées en Belgique et 44.900 entreprises y exportent soit autant que vers l’Allemagne. Au total 20% des investissements directs français se font vers la Belgique ;
  • 3.700 sociétés belges sont implantées en France, qui constitue leur 1er pays d’accueil (51% des investissements des entreprises belges). La Belgique est ainsi le 5ème investisseur en France.

IOC Group : l’exemple d’un groupe Franco-belge qui a emprunté sur WeShareBonds,

Le groupe Indoor and Outdoor Communication (« IOC Group ») est un groupe franco-belge souhaitant emprunter 500 00€ sur WeShareBonds, via sa principale filiale française Print and Display France.

Son histoire illustre bien les liens économiques entre les deux pays et leur poids respectifs. Ce groupe franco-belge, créé en 2009, est contrôlé par une holding Belge et cotée à la bourse de Paris (Euronext). Depuis le décès du fondateur, il est dirigé par un CEO français, Jean-Pierre Le Borgne. Le groupe réalise près de 50M€ de chiffre d’affaires. Les filiales françaises représentent 75% du chiffre d’affaires consolidé du groupe et les filiales belges seulement 25%.

Le groupe s’est spécialisé dans la conception de supports de communication (affiches et PLV notamment), la fabrication de ces supports et le déploiement d’opérations de communication dites « hors domicile » (en anglais « Out-of-Home », ou encore OOH). Le groupe a fait plusieurs acquisitions en France et en Belgique. Il est présent dans l’hexagone via 5 sites de fabrication. Les sociétés ont souvent leurs propres périmètres opérationnels. L’objectif actuellement poursuivi est de rationaliser et mutualiser les ressources matérielles et humaines entre les différentes entités, et les deux marchés.

IOC Group est actif sur le marché des supports publicitaires pour grands annonceurs (JCDecaux, Publicis,…) et se positionne indirectement sur des appels d’offres de grands comptes tels que la RATP. Doté d’une offre large et intégrée, le groupe s’adresse également à plusieurs milliers de clients belges et français via, par exemple, ses solutions de PLV, affiche, wrapping et covering de produits etc…. Une fois l’intégration finie, sa stratégie sera de continuer à se développer sur ses deux marchés phares.

Retrouvez cet article sur le blog de WeShareBonds : France-Belgique : des liens économiques étroits jusqu'au crowdlending !