Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment ne plus payer de TVS

Publié le par

Au palmarès des taxes qui freinent l'entreprise, la TVS tient la route... Sanctionnant l'usage de véhicules destinés à produire de la richesse, la taxe sur les véhicules de société peut toutefois aujourd'hui être oubliée.

Comment ne plus payer de TVS

TVS. Trois lettres qui sonnent comme une punition pour les entreprises. Chaque trimestre, il faut payer pour avoir le droit d'utiliser son ou ses véhicules. Qui plus est, cette taxe sur les véhicules de société sanctionne les entreprises qui roulent pour créer de la richesse... Commerciaux, artisans, services... tous sont taxés en fonction des émissions de CO2. Il existe toutefois des voitures qui échappent à la TVS. Et bonne nouvelle, elles peuvent se révéler encore plus économiques et agréables à conduire...

1- Ne plus payer de TVS pendant deux ans

La VW Passat GTE offre une autonomie de 1100km.

> Les hybrides. Tous les véhicules hybrides avec un taux d'émission de CO2 inférieur ou égal à 110 g / km bénéficient d'une exonération de la TVS pendant huit trimestres à partir du 1er jour du trimestre en cours de la date d'immatriculation. Une solution intéressante mais, hélas, un peu trop restrictive car le nombre de voitures économiques concernées est trop mince. À part la Toyota Yaris HSD, l'Auris Hybrid et la Prius, les voitures hybrides bénéficiant d'une exonération temporaire de TVS sont plus souvent des voitures destinées à des chefs d'entreprise qu'à des flottes. Lexus CT 200h et IS 300H, Peugeot 508 RXH, DS Hybrid, Kia Optima Hybrid et Mercedes E300 BlueTEC Hybrid ont bien des qualités mais l'exonération de la TVS n'est valable que durant deux ans.

2- Ne plus payer de TVS à vie

> Les voitures électriques. BMW i3, Renault Zoé, Volkswagen e-Up et e-Golf, Nissan Leaf et NV-200e, Peugeot iOn, Citroën C-Zéro, Kia Soul EV, BlueCar de Bolloré et Tesla S. Toutes ces voitures électriques vous offrent la possibilité d'une exonération de TVS à vie, du moins tant que vous déclarez utiliser ce véhicule spécifiquement. Si vous disposez d'un système de recharge accessible et que vous parcourez moins de 150 km par jour (à l'exception de la Tesla et de la BMW i3 avec prolongateur d'autonomie), la voiture électrique peut être intéressante. Outre un bonus systématique de 6300 euros (qui peut grimper à 10 000 euros si vous envoyez à la casse un diesel de plus de 15 ans), ces véhicules électriques bénéficient d'une exonération partielle ou totale de carte grise.

>> Découvrez les avantages des hybrides rechargeables en page 2.