En ce moment En ce moment

Affacturage : Comment les entreprises peuvent-elles en bénéficier ? Quels sont les avantages ?

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Affacturage : Comment les entreprises peuvent-elles en bénéficier ? Quels sont les avantages ?

Vous rencontrez des difficultés de trésorerie en raison du retard de paiement de vos clients ? Alors, l'affacturage constitue surement la solution à vos problèmes. En effet, il s'agit d'une solution à la fois simple et pratique pour financer ses besoins en trésorerie.

  • Imprimer

En plus, ce crédit professionnel permet d'optimiser et la gestion et la sécurisation de la trésorerie de son entreprise. Tout de suite les détails.

L'affacturage : c'est quoi exactement ?

Appelé également factoring, l'affacturage est une technique permettant à une entreprise de transmettre ses créances commerciales à un établissement financier. Il appartient ensuite à celui-ci de relancer les débiteurs pour le recouvrement de leurs dettes. En tout cas, la société d'affacturage ou factor (affactureur) propose trois services à l'entreprise. À savoir le financement de sa trésorerie, la gestion de son poste clients et l'assurance crédit (garantie contre les impayés).

Bien évidemment, le factor et l'entreprise signent un contrat d'affacturage qui formalise le transfert de propriété des créances. Ce document doit ainsi faire apparaitre les modalités de cession des factures.

À noter que les affactureurs agréés se regroupent au sein de l'association française des sociétés financières ou ASF.

Comment fonctionne ce mode de financement à court terme ?

L'affacturage est une forme de financement professionnel à court terme . Dans un premier temps, l'entreprise prend contact avec un factor qui juge de la faisabilité d'affacturage. En cas d'accord, l'entreprise lui transmet :

  • la liste de ses clients
  • leurs coordonnées
  • leur numéro SIRET
  • le montant des encours de factures à venir.

Elle leur informe par la suite de la situation. Puis, l'affactureur procède au règlement du montant des créances à l'entreprise. À la date de l'échéance sur les factures, les clients de cette dernière s'acquittent envers le factor.

Factoring : Pour qui ? Comment en bénéficier ?

L'affacturage s'adresse à toutes les entreprises qui disposent de créances françaises ou étrangères auprès de clients professionnels (B2B), notamment dans les secteurs du BTP, des services informatiques, ... Néanmoins, le factor doit vérifier la correspondance des créances aux prestations et livraisons effectives pour éviter les contestations à l'échéance. De même, il doit réaliser une étude de solvabilité et évaluer les risques qu'il encourt.

Bref, pour qu'une entreprise puisse bénéficier d'un affacturage, il faut que :

  • Elle possède des créances nées, certaines et exigibles
  • Ses factures clients concernent des entreprises privées ou des organismes publics et aucunement celles des particuliers

Quels sont les avantages de l'affacturage ?

Le factoring est un mode de crédit professionnel très intéressant du fait de ses nombreux avantages. Effectivement, il permet de reconstituer rapidement la trésorerie de son entreprise dès la facturation. Ainsi, vous n'aurez plus le désagrément d'attendre la date butoir du paiement des factures. Sans oublier les éventuels retards de paiement et les risques d'impayés.

Il vous donne également la possibilité d'alléger vos charges administratives relatives au règlement des factures. C'est l'affactureur qui se charge de tout : relance client, suivi des recouvrements... Rien de tel pour sécuriser au mieux et faciliter sa gestion financière !

En outre, l'affacturage représente assurément une solution pérenne de financement à court terme. De fait, il permet de faire disparaitre le poste clients. Ce qui fera diminuer significativement les besoins en fonds de roulement (BFR) de l'entreprise.

Quid de son cout ?

Le cout de l'affacturage varie en fonction du type de contrat d'affacturage et de la taille de l'entreprise. Il faut savoir pourtant que différents éléments entrent en considération pour la définition de ce cout.

Petit rappel sur les différents types de contrats d'affacturage

Le contrat d'affacturage que l'entreprise doit signer dépend bien entendu de ses besoins. Dès lors, elle a le choix entre les contrats d'affacturage :

  • notifié non géré (semi-confidentiel)
  • confidentiel
  • sans recours
  • inversé ou reverse factoring
  • de balance

Les éléments à prendre en compte pour la détermination du cout de l'affacturage

La commission d'affacturage

Cette commission correspond à la rémunération des services prévus au contrat. À l'instar de la gestion du poste clients, le recouvrement et la garantie. Pour la fixer, il faut tenir compte des critères suivants :

  • Le nombre de débiteurs à prendre en charge
  • L'étude de solvabilité de l'entreprise
  • Les principaux risques encourus par le factor

La commission de financement

Cette commission constitue l'avance de trésorerie effectuée à l'entreprise par la société d'affacturage. Bien qu'elle soit en général de l'ordre de 3 %, elle diffère selon la somme avancée et le délai de recouvrement des créances.

Les frais de dossier

Quant aux frais de dossier, ils sont prélevés chaque mois ou à chaque opération. Leur taux dépend en revanche des factors.

Mathieu GEORGE

La rédaction vous recommande

Par Manutan

La maitrise des couts relatifs aux achats et les economies potentielles qui en decoulent sont un enjeu majeur de competitivite pour les entreprises [...]

Sur le même sujet

Gestion - Finance

Par Carine Guicheteau

Les DAF à temps partagé labellisés se comptent sur les doigts des deux mains. Mais ce label de la DFCG est amené à se développer. Pourquoi ? [...]

Gestion - Finance
WeShareBonds

Par WeShareBonds via Marketme

Alors que le débat fait rage sur la fermeture éventuelle d’une usine Ford en France, et que l’élection de Trump s’est jouée sur des promesses [...]

Gestion - Finance

Par Eve Mennesson

Lorsque l'on parle financements alternatifs, on pense souvent affacturage. Et le financement sur stock ? Toutes les entreprises peuvent s'y [...]