Mon compte Devenir membre Newsletters

Bpifrance Family, un nouvel accompagnement pour les PME et ETI familiales

Publié le par

La banque publique d'investissement lance l'offre Bpifrance Family à destination des entreprises familiales. Un dispositif d'accompagnement et de financement qui vise à répondre aux problématiques liées à la transmission.

Bpifrance Family, un nouvel accompagnement pour les PME et ETI familiales

Pour renforcer son offre d'accompagnement aux entreprises, Bpifrance a lancé, en décembre 2016, un nouveau dispositif à la carte à destination des PME et ETI familiales. Intitulé Bpifrance Family, il vise à aider les chefs d'entreprise désireux de répondre à ce défi en intervenant à leurs côtés en tant que conseiller et soutien aux problèmes de financement. "Aujourd'hui, les entreprises familiales sont confrontées à une triple problématique de gestion : un problème patrimonial, managérial et technique", explique Fanny Letier, directrice exécutive Fonds propres PME à Bpifrance.

Bpifrance Family renferme donc un programme de soutien à la transmission basé sur quatre axes. D'une part, Bpifrance souhaite anticiper la préparation du processus de cession en guidant le dirigeant cédant grâce à un "checkup" portant sur la transmission du capital, du management et de l'expertise entrepreneuriale du dirigeant. Le diagnostic Dutreil - un volet patrimonial portant sur la fiscalité - vient renforcer l'aide de la Bpi.

D'autre part, l'accompagnement se concentre également sur le profil du repreneur, la question de la gouvernance et du management ainsi que sur les capacités d'investissement et les fonds propres.

L'enjeu de la transmission des entreprises familiales est majeur. Elles représentent, en effet, près d'une entreprise sur trois parmi les 146 000 PME et ETI françaises et concentrent près de 83 % de l'activité en France. Plus globalement, l'Observatoire du financement des entreprises estime que plus de 600 000 entreprises seront concernées par les problématiques de la transmission et de son financement, dans les dix prochaines années.

Répondre aux enjeux des entreprises familiales

Un poids déterminant qui justifie un accompagnement adapté et ciblé aux entreprises familiales, selon Fanny Letier. "Elles sont plus résistantes aux crises que les autres entreprises avec un taux de défaillance deux fois moins important. Leur indice de confiance est également supérieur. Ces facteurs permettent de considérer que les entreprises familiales sont propices à l'investissement", détaille-t-elle. Pourtant, la transmission présente des risques. Sept entreprises sur dix ne survivent pas à la seconde génération.

"Il y a un réel besoin des PME à disposer d'un accompagnement, d'une expertise et d'une aide aux financements", justifie la directrice exécutive Fonds propres PME. Le dispositif que propose la banque publique d'investissement, complété par l'accélérateur PME notamment, répond plus largement aux grands enjeux auxquels sont confrontées aujourd'hui les entreprises familiales. Outre le sujet de la transmission, elles doivent également s'adapter à la transformation digitale, au développement de leur structure pour atteindre la taille critique et au recrutement de nouveaux profils tout en maintenant les spécificités du capital humain des sociétés familiales.