En ce moment En ce moment

Comment se financent les créateurs et repreneurs d'entreprise

Publié par le | Mis à jour le
Comment se financent les créateurs et repreneurs d'entreprise
© rasstock - Fotolia

85 % des entrepreneurs contactent Initiative France pour se financer. C'est ce qu'indique enquête présentée début juin 2018 par le réseau qui a sondé les entrepreneurs qu'il accompagne, notamment sur leurs modes de financement et leurs motivations.

  • Imprimer

Le financement, un enjeu de taille -si ce n'est crucial- pour les entrepreneurs. C'est ce qui a conduit 85 % d'entre eux à contacter une plateforme Initiative France, association loi 1901 spécialisée dans le financement et l'accompagnement des entreprises, selon l'enquête1 "Entrepreneurs Initiative 2016", dévoilée début juin 2018 à l'occasion de l'Université nationale du réseau.

Si l'étude a pour objet de mieux cerner le profil et le parcours des entrepreneurs accompagnés et de leurs entreprises ainsi que leur satisfaction vis-à-vis des services dont ils ont bénéficié, elle détaille aussi leurs sources de financement.

Le prêt d'honneur Initiative, auxquels ont recours 85 % d'entre eux, s'accompagne ainsi d'emprunts bancaires (80 %) et de ressources personnelles, familiales ou d'associés (79 %). Pour plus de quatre entrepreneurs sur cinq, le soutien de la plateforme a eu un impact positif sur l'obtention du prêt bancaire.

Par ailleurs, leurs plans de financement sont à la hausse. Un gros tiers des projets sont appuyés sur un plan de financement supérieurs à 80 000 euros, contre un quart en 2008.

Ce qui fait courir les entrepreneurs

L'enquête dévoile aussi les motivations des entrepreneurs pour se lancer. La volonté d'indépendance arrive en première place, pour 46 % des créateurs et 48 % des repreneurs, suivi du goût d'entreprendre, pour respectivement 48 et 38 % d'entre eux. Les repreneurs, pour leur part, sont plus de la moitié à s'être lancés avec la volonté de saisir une opportunité.

Et pour la suite ? Que ce soit pour le court ou le plus long terme, l'optimisme semble dominer. Plus de deux tiers des entrepreneurs, tous profils confondus, prévoient de développer leur entreprise dans les six prochains mois (et non pas de maintenir leur situation par exemple). A trois ans, plus de la moitié mise sur un développement lent et régulier.

1. Enquête lancée entre fin novembre 2017 et mi-mars 2018 auprès de 16 000 entrepreneurs financés par un prêt d'honneur Initiative en 2016 (plus de 2000 ont répondu) et dévoilée en juin 2018

Amélie Moynot

Amélie Moynot

Journaliste

Journaliste depuis 2009, j’ai rejoint la rédaction de Commerce Magazine, Artisans Mag’ et Chefdentreprise.com en 2015. Mes domaines de prédilection : [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Gestion - Finance

Par Stéphanie Marius

Demande d'une réglementation sur les cryptoactifs, fin des ICO sauvages et des intermédiaires dans le processus de paiement... Retour sur les [...]

Gestion - Finance

Par Céline Tridon

Oubliez les justificatifs perdus et les tâches chronophages. Désormais, en matière de notes de frais, les choses sont beaucoup plus simples [...]