En ce moment En ce moment

Fonds PME Emplois durables : 2 ans d'existence et déjà 300 PME et ETI accompagnées

Publié par le - mis à jour à
Fonds PME Emplois durables : 2 ans d'existence et déjà 300 PME et ETI accompagnées
© violetkaipa - Fotolia

Le fonds PME Emplois Durables a pour objectif de soutenir la création et le développement d'emplois en France au travers de prises de participation, de financements sous forme de prêts ou de préfinancements. L'enveloppe de 250 M€, qui pourrait être augmentée d'ici 2019, n'est pas encore épuisée.

  • Imprimer

Doté d'une enveloppe de 250 M€, le fonds PME Emplois durables a accompagné 300 PME et ETI depuis sa création en mars 2016 par AG2R La Mondiale et Klésia. Au final, ce sont plus de 1 500 emplois qui ont été créés dans les PME-ETI depuis l'entrée dans leur capital des fonds de private equity soutenus par PME Emplois Durables. Les tickets vont de 500 000 euros à 4 millions d'euros pour des prises de participation ou des prêts. Pour des investissements plus spécifiques, comme la mobilisation de créances de CIR ou le préfinancement du Cice, les entreprises peuvent obtenir de 50 à 100 000 euros. Aujourd'hui, 80 % de l'enveloppe a été allouée. "Fort de ce succès, nous espérons porter l'enveloppe globale à plus de 300 millions d'euros au début de l'année prochaine", indique Thibault Lanxade, président du conseil d'administration du fonds.

Soutenir le made in France et les emplois

Le fonds PME Emplois durables intervient auprès de TPE, PME et ETI françaises ou produisant en France. Le critère de rentabilité est prépondérant tout comme la création d'emplois dans l'Hexagone. "Les projets sélectionnés doivent permettre la création de valeur en France, précise Thibault Lanxade. PME Emplois durables est un fonds d'investissement en capital-développement : il n'a pas vocation à financer des start-up ou des entreprises qui ne sont pas à l'équilibre."

Entre autres critères, le chiffre d'affaires doit être supérieur à 1 million d'euros et l'entreprise doit employer au moins 10 salariés, tout du moins pour les financements en fonds propres ou en obligations.

Intéressé ? Pour une prise de participation, le point d'entrée est Siparex, groupe de capital-investissement. Pour les autres besoins de financement, c'est auprès d'Acofi Gestion, société de gestion AIFM de fonds de prêts directs à l'économie et de fonds d'actifs réels, qu'il faut se faire connaître.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Gestion - Finance

Par Carine Guicheteau

Les DAF à temps partagé labellisés se comptent sur les doigts des deux mains. Mais ce label de la DFCG est amené à se développer. Pourquoi ? [...]

Gestion - Finance
WeShareBonds

Par WeShareBonds via Marketme

Alors que le débat fait rage sur la fermeture éventuelle d’une usine Ford en France, et que l’élection de Trump s’est jouée sur des promesses [...]

Gestion - Finance

Par Eve Mennesson

Lorsque l'on parle financements alternatifs, on pense souvent affacturage. Et le financement sur stock ? Toutes les entreprises peuvent s'y [...]