Mon compte Devenir membre Newsletters

Un milliard d'euros d'assurance-vie redirigé vers les PME

Publié le par

Alors que le salon Planète PME s'est ouvert le 17 juin 2015, l'Afer a annoncé rediriger un milliard d'euros des fonds de son contrat d'assurance-vie vers les PME. Une mesure saluée par François Hollande qui a clôturé cette journée par un message d'encouragement aux entrepreneurs.

Lors de son discours sur le salon Planète PME, François Hollande s'est félicité que 'les fonds de l'assurance-vie puissent se mobiliser vers le secteur des PME'.

© DR

Lors de son discours sur le salon Planète PME, François Hollande s'est félicité que "les fonds de l'assurance-vie puissent se mobiliser vers le secteur des PME".

L'Afer, l'association française d'épargne et de retraite, a pris l'engagement sur le salon Planète PME devant le président de la République, d'investir un milliard d'euros vers le financement des PME et des ETI sur une période de douze mois. Concrètement, l'Afer veut mettre à disposition des entreprises une partie des liquidités issues de l'assurance-vie. "Notre souhait est de donner à l'assurance-vie une mission de service public", a confié Gérard Bekerman, président de l'Afer.

"Au-delà des investissements réalisés pour le compte du fonds garanti Afer, la montée en puissance du support en unités de compte Afer actions PME lancé en février dernier, l'augmentation des investissements directs du fonds garanti en euros Afer ainsi que le lancement la semaine dernière d'Afer Eurocroissance sont autant de leviers qui permettront d'atteindre dans les douze prochains mois ce milliard d'euros d'engagements additionnels", a précisé l'association française d'épargne et de retraite dans un communiqué de presse.

Cette initiative est notamment permise par la réforme de l'assurance-vie, qui permet de réorienter l'épargne des Français vers le financement des entreprises. La loi croissance et activité porte notamment de nouvelles mesures pour simplifier encore ce mouvement en favorisant l'investissement des portefeuilles gérés par les assureurs dans les entreprises non cotées.

Une mesure saluée par François Hollande

François Hollande, qui a clôturé la première journée du salon Planète PME, a salué cette mesure. Il s'est par ailleurs attardé sur l'importance pour les entrepreneurs de retrouver confiance et de restaurer leurs marges.

"En plus du Pacte de responsabilité, de l'aide de 4000 euros pour les entreprises qui embauchent leurs premiers salariés, du zéro charge pour celles qui accueillent un apprenti mineur, je souhaite que le patrimoine personnel du dirigeant soit protégé. La question des délais de paiement est par ailleurs majeure. Des sanctions seront prises et publiées pour savoir qui respecte ou non les délais de paiement", a précisé le président de la République.