Mon compte Devenir membre Newsletters

La LLD , votre flotte aura tout à y gagner

Publié le par

Sans surprise, la location longue durée (LLD) est aujourd'hui la solution la plus adaptée à la problématique des entrepreneurs, d'autant plus qu'elle est déductible. Les secrets pour trouver la meilleure solution.

La LLD , votre flotte aura tout à y gagner

La LOA et la LLD sont deux formules apparemment assez proches, mais totalement différentes pour un chef d'entreprise. La LOA, c'est la "location avec option d'achat", également appelée "leasing" ou "crédit-bail". Après un premier loyer majoré, le client paie des mensualités et, au terme de 36 ou 48 mois, peut acquérir définitivement sa voiture. Avec la LLD, il n'y a pas de premier loyer majoré. Les mensualités sont des loyers qui intègrent l'entretien courant. Tout est inclus pour la durée du contrat. Dans les deux cas, la voiture restant propriété du constructeur, elle bénéficie d'une garantie étendue.

Exemple de tarif : Hyundai i20 1.1 CRDi 75 Business
Constructeur : 269 euros
Arval : 237 euros
ALD : non proposé
LeasePlan : non proposé


Constructeur ou organisme financier?

Si les constructeurs ont leurs banques intégrées (Diac chez Renault, BMW Finance chez BMW, etc.) et proposent des solutions de LLD directement en concessions, les banques se sont, elles aussi, positionnées sur la question. Ainsi, Arval est une filiale de BNP Paribas quand ALD est celle de la Société Générale. Depuis janvier, le Néerlandais LeasePlan opère en France avec des tarifs particulièrement agressifs. Autant d'organismes financiers qui achètent aux constructeurs des stocks de véhicules en gros avec d'importants rabais et les proposent ensuite pour des flottes ou des petites entreprises. En souscrivant vos LLD directement auprès de concessionnaires plutôt qu'auprès d'organismes financiers, vous aurez cependant une meilleure marge de négociation. À noter que certains organismes comme LeasePlan intègrent une tolérance de 5 % de dépassement du contrat.

Avantages de la LLD

Pour un dirigeant, la LLD est toujours la meilleure option. D'abord, elle bénéficie d'une réintégration fiscale plafonnée de 18 300 euros. En louant sur 36 ou 48 mois, les mensualités de la voiture seront donc partiellement intégrées dans les frais de fonctionnement de l'entreprise. Elle doit toutefois être immatriculée en catégorie VP (voiture particulière) et non pas en VU (véhicule utilitaire).

Exemple de tarif : Opel Astral 5P Business
Constructeur : 299 euros
Arval : 236 euros
ALD : 275 euros
LeasePlan : 219 euros


Ensuite, la LLD intègre généralement tous les coûts d'entretien de la voiture, seuls le carburant et l'assurance restant à charge. Certains constructeurs ou organismes proposent même des solutions d'assurance. Longtemps considérée comme une solution plus chère mensuellement que la LOA, la LLD l'est finalement moins. Avec elle, les constructeurs ciblent les modèles les plus prisés des entreprises : faible TVS, valeur de reprise élevée, équipement valorisant. Avec des voitures bien équipées et pour tous les goûts : ils misent sur une revente facile en seconde main à des clients particuliers.