Mon compte Devenir membre Newsletters

Mutuelle complémentaire obligatoire: bon à savoir!

Publié le par
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?

Au 1er janvier 2016, la généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés s'applique. Aux dirigeants de conclure un contrat sans outrepasser leur budget. Rencontre avec Laurent Ouazana, président du Directoire de CIPRÉS Assurances, expert en prévoyance et santé des chefs d'entreprise.

Mutuelle complémentaire obligatoire: bon à savoir!

Entretien réalisé par Fanny Perrin d'Arloz

Comment réagissent les chefs d'entreprise suite à la réforme de généralisation de la mutuelle complémentaire ?

Laurent Ouazana : Les dirigeants de TPE/PME sont pour la plupart inquiétés par ces nouvelles charges qui peuvent venir peser sur leur bilan d'activité dès le 1er janvier 2016. Aujourd'hui, peu d'entre eux ont mis en place une complémentaire santé à destination de tous leurs employés principalement par manque de moyens financiers ou de temps à allouer à ces démarches. Pour être en conformité, la plupart risque de privilégier le minimal du panier de soins ANI (Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013); une couverture santé qui, souvent, ne suffit pas à offrir une protection de qualité. Malgré tout, ces nouvelles obligations vont permettre de sensibiliser les dirigeants aux risques liés à leur protection sociale.

Quels sont les risques encourus par un chef d'entreprise qui ne respecte pas ses obligations au 1 er janvier 2016 ?

L.O. : La loi a, certes, prévu une obligation au 1er janvier 2016 qui incombe à tous les chefs d'entreprises... Mais les sanctions ne sont pas encore connues. Néanmoins, il est préférable de ne pas attendre le dernier moment au risque de manquer de temps pour faire jouer la concurrence. S'en référer à des courtiers de proximité est assurément une solution pour se dédouaner de la mise en place de la généralisation de la complémentaire santé qui peut sembler complexe et chronophage. Ils savent faire preuve de pédagogie et accompagner au changement.

Dans quelle mesure l'employeur n'est-il pas contraint de s'assurer auprès de l'organisme recommandé par sa branche professionnelle ?

L.O. : Tout chef d'entreprise dispose de son libre-arbitre. Il n'est nullement contraint de s'assurer auprès de l'organisme recommandé par sa branche professionnelle, d'autant qu'aucun avantage tarifaire ne lui sera concédé ; le prix étant fixe. Le chef d'entreprise à tout intérêt à faire jouer la concurrence entre les différents acteurs pour optimiser le package garanties/prix et le bouquet de services annexes. Ces derniers sont importants et peuvent simplifier le quotidien des assurés et des employeurs. Pour respecter la réglementation, faire appel à un courtier de proximité permet de s'assurer des meilleurs conseils pour la mise en place d'une couverture adaptée au meilleur tarif.

Quel est le coût mensuel moyen par salarié pour une complémentaire santé ?

L.O. : Lorsque l'entreprise compte moins de cinq salariés, elle se voit proposer des tarifs standardisés. Au-delà, la démographie et l'âge moyen des employés de l'entreprise sont des critères qui entrent en ligne de compte.En moyenne, il faut compter entre 25 et 26 euros TTC par salarié pour des garanties minimales obligatoires ; la moitié au minimum étant financée par l'employeur, l'autre partie restant à la charge de l'employé conformément à la législation.

Un achat averti... sinon rien ?

La décision de s'orienter vers un organisme de santé plutôt qu'un autre tient compte d'un ensemble de critères : la notoriété et l'expérience de l'assureur, le conseil et la proximité du courtier, le prix et l'éventail de services proposés aux adhérents et aux usagers. Ainsi, CIPRÉS Vie met à disposition des chefs d'entreprises l'application mobile MyCIPRÉS aux multiples fonctionnalités : carte de tiers-payant sur son smartphone, localisation de l'opticien le plus proche, fonction scan pour photographier son ordonnance etc. Dès la rentrée 2015, un portail internet pédagogique permettra aux salariés de compléter leur panier de soins minimum par une sur-complémentaire après la généralisation de la complémentaire santé au sein de leur entreprise.

Repères

CIPRÉS vie (activité grossiste de CIPRÉS Assurances)

CA 2014 : 46,7 M€

Nombre de courtiers partenaires : 3000

Contrats en portefeuille : 50 000

Assurés : 120 000

Partenaires : Allianz, Axa, CNP Assurances, Gan Eurocourtage, Quatrem

Coordonnées :

Tél. 0 969 329 319 (appel non surtaxé)

www.cipres.fr

commercial@cipres.fr