Mon compte Devenir membre Newsletters

Révolutionner les solutions de paiements

Publié le par
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?

Dans le paysage en ébullition des FinTech, le spécialiste des solutions de paiements néerlandais Adyen se fraye un chemin sans embûche vers le succès. Il s'est tissé une toile d'envergure mondiale, grâce à sa plateforme unique convoitée par les acteurs internationaux les plus prestigieux.

Révolutionner les solutions de paiements

Dans les années 2000, Pieter Van der Does évoluait au sein de Bibit, un prestataire de services de paiements. Une société qu'il a fondée, fait grandir, puis revendu à la Banque Royale d'Ecosse. Un parcours gagnant pour ce spécialiste du secteur des paiements. Mais ce sont surtout les années suivantes qui font la singularité de son destin et de celui de son entreprise actuelle : Adyen.

Cette licorne est devenue dès sa naissance en 2007 un joyau de la FinTech, grâce à une plateforme de paiement unique vers laquelle convergent toutes les transactions de ses clients, quels que soient les canaux de vente utilisés. " L'évolution de l'économie et le développement des nouvelles technologies ont provoqué des mutations en profondeur. Au milieu des années 2000, nous avons rapidement constaté qu'il y avait de nouvelles opportunités, une nouvelle offre à imaginer, pour mieux répondre aux enjeux de l'international, de l'omnicanal. Ces réflexions ont donné naissance à notre société ", explique Pieter Van der Does, l'actuel PDG et cofondateur.

Il ne manque pas de rappeler que le terme " Adyen " signifie au Surinam " nouveau départ ". Derrière ce nom méconnu se cache aujourd'hui une valorisation dépassant les deux milliards d'euros, et une longue liste de marques célèbres sur tous les continents. Mango, Netflix, Spotify, Booking.com ou encore d'autres stars des nouvelles technologies comme Uber, LinkedIn, Etam, Ba&sh, Birchbox, showrooprive.com, Fast Retailing, Intersport, font partie des quelques 4 500 clients de cette plateforme et des atouts qui font sa force : la simplicité d'usage, la rapidité de déploiement, ainsi que la lisibilité des opérations. " Notre idée originelle n'était pas de créer une société locale en espérant un jour ou l'autre dépasser les frontières des Pays-Bas. Le but était de donner à notre projet une envergure internationale dès le départ ", souligne Pieter Van der Does.

Fluidifier les achats en toute sécurité : le credo du groupe

Les e-commerçants sont très préoccupés par la simplicité et la rapidité avec lesquelles le client peut évoluer dans le tunnel d'achats, en particulier pour ce qui concerne le processus de paiements. " La réduction du risque de fraude sans pour autant altérer le parcours du consommateur est pour eux un autre point essentiel auquel nous sommes particulièrement attentifs. Lutter contre la fraude ne doit pas entraver la démarche d'achats d'un client honnête. C'est pourtant ce qui arrive trop souvent. Grâce à notre solution, nous apportons une connaissance du profil du client très fine, de sorte que les mesures de précautions ne s'appliquent que si le danger est réellement avéré ", indique Pieter Van der Does.

Le positionnement d'Adyen, qui consiste à être doté d'une visibilité à 100 % des conditions de déroulement des transactions, permet de voir immédiatement tous les problèmes éventuels . Si un acheteur effectue à certains moments des commandes sur son lieu de travail, et à d'autres à son domicile, il sera identifié comme un seul et même consommateur. Il ne s'agit plus de faire de la reconnaissance unique de cartes, mais de la reconnaissance d'acheteurs. Un comportement frauduleux peut ainsi être identifié instantanément, tout comme les situations suspectes (test de trop nombreuses cartes, comportements trop rapides pour être humains), ou encore des actions intempestives sur une même page de type " copier-coller ". Des situations où la transaction est systématiquement bloquée. Une approche qui permet la réduction de la fraude, tout en améliorant le taux de conversion de ses clients.

Par ailleurs, les commerçants ont affaire à des moyens de paiements toujours plus variés, " notamment avec l'arrivée croissante de consommateurs chinois qui achètent sur des plateformes en Europe et qui ont d'autres habitudes pour le règlement de leurs achats. Adopter un nouveau moyen de paiement, signifie adopter une autre interface, un autre fonctionnement, un autre type de reporting, ce qui alourdit considérablement le travail des commerçants ", constate Pieter Van der Does. Une offre omnicanale sur une plateforme unique vise à débarrasser les commerçants de ce fardeau de la multiplicité des solutions, et apporte de la simplicité. Cette notion d'omnicanalité se trouve au coeur de l'offre d'Adyen. " Comment s'assurer que l'acheteur trouve la même expérience en ligne qu'en boutique ? Comment s'assurer qu'il puisse basculer aisément d'un canal de vente à l'autre sans différence concernant les informations qu'on connaît de lui, les offres qu'on lui propose ? Ces questions ont toujours été au centre de nos développements ", illustre le dirigeant.

Nourrir une dynamique triomphante

La success story atypique de l'entreprise lui permet de voir l'avenir avec un large sourire. " Il est particulièrement épanouissant d'évoluer dans une structure qui n'a connu que des années de forte de croissance depuis son existence. Nous n'avons pas la pression de devoir discuter avec des investisseurs en peinant à convaincre. Nous sommes une société rentable et pouvons ainsi décider seul de notre propre route ", confie Pieter Van der Does. En terme de ressources humaines, être une licorne revêt également un caractère très particulier. " Notre succès et notre particularité font en sorte que nous avons toujours pu garder nos meilleurs talents, ce qui nous permet aujourd'hui de tirer sans cesse nos exigences de qualité vers le haut ", poursuit-il. " Notre histoire incroyable fait aussi en sorte que nous pouvons attirer facilement de nombreux nouveaux talents. "

Chaque jour est un nouveau défi pour les plus de 750 salariés de la société. Ces derniers représentent une trentaine de nationalités et de cultures différentes. La moyenne d'âge des effectifs est de 28 ans. Autant de diversité et de richesses qui favorisent de nouvelles approches dans la conduite de la croissance du groupe. " Nous privilégions des profils propices à s'intégrer facilement dans la culture d'entreprise qui est la nôtre. Nous sentons que nous sommes entourés de personnalités qui prennent du plaisir à construire et faire avancer notre société ", assure le PDG. 276 recrues ont grossi les rangs d'Adyen rien qu'en 2017. Autant dire que sa dynamique d'essor ne semble pas prête de se tarir.

En savoir plus sur Adyen

Mot clés : Adyen

Adyen