Mon compte Devenir membre Newsletters

[Tribune] Mutuelle, assurance, institut de prévoyance, qui choisir ?

Publié le par

Mettre en place sa mutuelle d'entreprise signifie choisir un prestataire. Or il existe de nombreux acteurs dans le milieu de l'assurance. Faites le meilleur choix en prenant en compte les particularités de chaque structure.

[Tribune] Mutuelle, assurance, institut de prévoyance, qui choisir ?

Il vous reste moins de quatre mois pour vous préparer à la généralisation des complémentaires santé d'entreprise. Il est donc indispensable de se conformer aux dispositions de l'ANI, au nouveau contrat responsable et à ce qui a été décidé au niveau de votre convention collective. Une fois toutes les conditions établies, il faut trouver un organisme assureur. Il peut s'agir d'une mutuelle, d'un organisme d'assurance ou bien d'un institut de prévoyance.

1. Les mutuelles

Les mutuelles n'ont pas de but lucratif. Ce sont des sociétés de personnes immatriculées au Registre National des Mutuelles. Elles doivent scrupuleusement respecter les règles inscrites dans le Code de la Mutualité.

Elles n'ont pas d'actionnaire à rémunérer et utilisent donc les cotisations pour assurer les remboursements et financer leur activité. Elles ne sélectionnent pas leurs assurés, c'est-à-dire qu'ils ne sont pas soumis à des tests médicaux afin d'établir les garanties en fonction de leur état de santé.

Les mutuelles sont historiquement tournées vers la couverture santé mais elles proposent de plus en plus des produits liés à la prévoyance (assurance décès, assurance dépendance...). A l'instar de Pasteur Mutualité pour les professionnels de la santé ou de la MAIF pour les enseignants, de nombreuses mutuelles sont étroitement liées à des corps de métiers.

La Mutuelle Générale, Miltis ou encore MGEN sont des mutuelles.

2. Les institutions de prévoyance

Contrairement aux mutuelles, les institutions ou instituts de prévoyance sont régies par le Code de la sécurité sociale. Ce sont des sociétés de personnes de droit privé qui se caractérisent par une composition paritaire entre branches professionnelles et partenaires sociaux. Il y a ainsi autant de salariés que d'employeurs au sein des conseils d'administration.

Comme les mutuelles, elles n'imposent aucun critère de sélection et n'ont pas de but lucratif.

Comme leur nom l'indique, les instituts de prévoyance sont focalisés sur les produits de prévoyance mais ils assurent également la couverture santé de nombreux assurés dans de nombreuses branches professionnelles.

Parmi les 60 instituts recensés à ce jour, on peut citer AG2R La Mondiale, Apicil ou encore Malakoff Médéric.

3. Les organismes d'assurance

Enfin, vous pouvez choisir une société d'assurance anonyme ou une société d'assurance mutuelle.

Les sociétés anonymes sont des entreprises de capitaux ayant des actionnaires à rémunérer et donc des bénéfices à réaliser. Elles doivent cependant respecter le Code des Assurances.

Les mutuelles d'assurance sont des assurances car régies par le Code des Assurances mais elles n'ont pas de but lucratif contrairement aux sociétés anonymes type Axa, Allianz ou Generali.

Groupama, MMA, la Macif ou la Maaf sont des mutuelles d'assurance.

4. Qui privilégier ?

En moyenne, ce sont les sociétés d'assurance qui remboursent le mieux. Viennent ensuite les mutuelles et enfin les instituts de prévoyance. Bien que les mutuelles et institutions de prévoyance n'aient pas de but lucratif, cela ne signifie donc pas qu'elles remboursent mieux leurs assurés. Il faut ainsi veiller à sélectionner le type de structure adaptée à vos besoins au moment de faire votre choix.

Afin de sélectionner les meilleurs organismes, de nombreux intermédiaires peuvent vous aider en plus d'outils facilement accessibles sur Internet. Vous pouvez solliciter un courtier dont l'objectif est de trouver les meilleurs contrats d'assurance auprès de différentes compagnies pour ses clients. Vous pouvez également être amené à discuter avec des agents généraux ou des mandataires d'assurance qui vendent, quant à eux, uniquement des produits de certains organismes.

Que ce soit un intermédiaire, un institut de prévoyance, une mutuelle ou un organisme d'assurance, il est indispensable de bien savoir au préalable qui est votre interlocuteur et par quelles règles il est régi. Ceci pourrait vous permettre d'éviter certaines mauvaises surprises.