Mon compte Devenir membre Newsletters

DiaporamaStratégie : 5 dirigeants de PME expliquent leur opération de croissance externe

Publié le par

Le rachat d'entreprises est certainement la solution la plus rapide pour faire croître sa PME. C'est en tout cas la solution choisie par ces cinq chefs d'entreprise. Retour d'expériences, positives comme négatives.

"Acheter une grosse PME n'est pas plus long"

Lorsqu'une petite PME décide de grossir, son premier challenge est de convaincre ses partenaires de la suivre ! En rachetant fin 2016 l'agence de communication Bac, spécialisée dans les relations médias sur le secteur de la food (quatre salariés et 400 000 euros de chiffre d'affaires), Julien Monet teste sa démarche et cherche à rassurer son banquier. Compte tenu des résultats, liés au portefeuille clients de Bac, la prochaine fois, il visera plus gros. D'autant que, dit-il, "le temps dédié à l'opération est identique, quelle que soit la taille de l'entreprise".

L'agence a réussi à conserver les clients de Bac (80 % ont signé le renouvellement de leur contrat, 20 % sont en phase de négociation). Aujourd'hui, il projette d'intégrer une agence spécialisée dans le social media. "Notre objectif à plus long terme est d'atteindre une taille critique sur notre marché, avec une centaine de collaborateurs", confie Julien Monet. Avec une croissance organique performante - le CA a été multiplié par neuf en huit ans -, la croissance externe est le seul moyen pour lui de développer encore l'activité et d'acquérir les compétences qui lui font défaut, notamment dans le digital.

Monet + Associés

Activité : Conseil en relations publiques
Ville : Lyon (Rhône)
Dirigeant : Julien Monet, président, 35 ans
Forme juridique : SAS
Année de reprise : 2009 (agence créée en 1986)
Effectif : 38 salariés
CA 2016 3,9 M€

[Dossier] Croissance externe : un coup d'accélérateur pour votre PME

[SAAS] 5 outils innovants à découvrir absolument