Mon compte Devenir membre Newsletters

Contracter un prêt participatif pour éviter la dilution du capital de son entreprise

Publié le par / Avec la Marketplace

Financer sa croissance externe est l’une des solutions apportées par le crowdlending. Ce type de crédit se rapprochant d’une dette mezzanine, il permet d’augmenter ses fonds sans ouvrir son capital.

 

La plupart des entrepreneurs ne voient pas d’un bon oeil l’entrée de nouveaux venus au capital de leur entreprise. Certains, néanmoins, font le choix, ou n’ont pas le choix, de faire entrer de nouveaux actionnaires au capital pour disposer d’argent frais, entraînant de ce fait une baisse de leur propre participation au capital. Mais alors, comment faire pour disposer de fonds supplémentaires sans diluer le capital de son entreprise ? Contracter une dette mezzanine.

 

La dette mezzanine pour financer sa croissance

 

La dette mezzanine est, par définition, subordonnée au remboursement d’une dette dite senior. Autrement dit, le remboursement de la dette mezzanine ne peut se faire que si la dette senior est totalement remboursée. La maturité de ce type de dette est par conséquent de longue durée, typiquement  de 6 à 8 ans. Ce type de dette s’apparente ainsi à des quasi-fonds propres, se plaçant au bilan entre le capital et la dette.

 

Ainsi, au lieu d’opter pour le renforcement de ses fonds propres, l’entreprise peut contracter une tranche mezzanine remboursable à terme. En ayant recours à ce montage, l’entreprise peut ainsi financer sa croissance, voire ses acquisitions sans mouvements dans son capital.

 

Le crédit participatif s’apparente à de la dette mezzanine

 

Dans la pratique, le prêt in fine que les plateformes de crowdlending proposent se rapproche de la dette mezzanine, tant par son fonctionnement que par le taux pratiqué. La grande différence repose dans l’échéance de remboursement. Dans le cas du crowdlending, l’échéance sera de plus courte durée, allant généralement jusqu’à  4 ans maximum.

 

Ce type de prêt participatif peut notamment être utilisé pour de la croissance ou des acquisitions externes. Ainsi, chez Look&Fin, ce montage a été proposé à la société SV Patrimonia, active dans le secteur immobilier et cotée sur Euronex, qui a emprunté 500.000 euros auprès de la communauté de prêteurs pour financer l’acquisition d’immeubles. De même, le cabinet de gestion de patrimoine indépendant, Financière Guizot, avait emprunté 150.000 euros auprès de Look&Fin pour financer sa croissance externe.

 

Les raisons de se financer sur une plateforme ?

 

Les entrepreneurs qui choisissent donc de faire appel au crowdlending pour financer leur PME trouvent donc un bon moyen de financer leur croissance externe, via des prêts s’apparentant à de la dette mezzanine. De même, se financer en premier ressort sur les plateformes de crowdlending permet de disposer d’un effet de levier important auprès des banques pour contracter des crédits bancaires classiques. Et ainsi augmenter leur force de frappe.

Ainsi, passer par le crowdlending permet de disposer simplement et rapidement de fonds supplémentaires sans dilution du capital. Une solution à privilégier dans certaines situations.