Mon compte Devenir membre Newsletters

Financer sa PME au niveau européen, c’est pour bientôt !

Publié le par / Avec la Marketplace

La Commission européenne va bientôt mettre en place un agrément européen des plateformes de crowdlending. Une harmonisation qui permettra de financer sa PME plus facilement.

Dans les prochaines semaines, la Commission européenne devrait faire un pas de plus vers une harmonisation des pratiques du crowdlending en Europe. Avec ce nouveau texte, c’est toute l’organisation du marché européen qui devrait changer, et qui va permettre de financer sa PME plus facilement.

Un texte qui fait tomber les frontières du financement

Aujourd’hui, il est possible de se financer auprès d’une plateforme locale, agréée dans son pays d’accueil. Ainsi, une plateforme française a besoin d’un agrément spécifique pour financer sa PME en Italie ou en Allemagne par exemple. Le problème actuel est que cela bloque le développement européen du crowdlending, et par ce biais, le développement des financements des PME par l’épargne des particuliers.

Ainsi, d’une offre locale de la part des plateformes de crowdlending, ces dernières pourraient donc financer des projets plus européens et transfrontaliers. Une avancée majeure dans l’harmonisation des pratiques en Europe et la mise en place d’un des plus gros chantiers de l’Europe : l’Union des marchés de capitaux (UMC).

Le texte européen devrait ainsi mettre tous les pays au même niveau d’exigence et c’est même l’autorité européenne des marchés financiers (ESMA) qui délivrera un agrément européen des plateformes qui le demanderont. Cet agrément leur permettra donc d’intervenir dans les 28 pays de l’Union et de manière transnationales.

Des projets limités à un million d’euros par an

Une fois agréé, les plateformes de crowdlending, pourraient ainsi aller chercher des projets d'entreprises dans toute l’Europe. C’est par exemple ce que pourrait faire Look&Fin dans les pays limitrophes ou dans d’autres pays en Europe. L’idée est en effet de donner la possibilité des plateformes d’aller financer des PME européennes.

Dans la pratique, cela ne devrait pas changer grand-chose. Les campagnes de financement ne pourront pas dépasser 1 million d’euros sur 12 mois par emprunteur, mais le seuil de prêt par personne ne change pas. Les plateformes européennes devront enfin avoir toutes le même degré de transparence quant aux coûts et frais imputés aux clients.

Ces plateformes européennes devront notamment fournir une description des procédures mises en place pour évaluer les risques et lutter contre la fraude, celles pour répondre aux plaintes des clients, donner les statuts légaux de l'entreprise...

Autant dire que ce texte est très attendu, notamment par des plateformes comme Look&Fin, car l’harmonisation européenne devrait bénéficier non seulement aux épargnants, mais aussi aux entreprises elles-mêmes et aux plateformes. Enfin, 2 ans après sa mise en application, la Commission européenne fera un point sur l’application de ce nouveau texte.