En ce moment En ce moment

Ouvrir un établissement supplémentaire grâce au crowdlending

Publié par / Avec la Marketplace le - mis à jour à

Augmenter sa capacité de distribution peut être financé par le prêt participatif, à partir du moment où le projet tient la route

  • Imprimer

Firtapapa a souhaité ouvrir un second établissement à l’aéroport de Bruxelles. Une installation financée par le crowdlending.

Fritapapa, l’enseigne spécialisé dans la frite

La société belge CJLS exploite les points de vente de « Fritapapa », la marque attachée à la frite haut de gamme du fait des produits d’exception qu’elle utilise. Située dans la région de Charleroi, l’enseigne dispose d’une clientèle essentiellement familiale. Après avoir ouvert son premier point de vente en 2016, l’entreprise a souhaité ouvrir un second établissement à l’aéroport de Bruxelles-Charleroi. Avec ses 8 millions de passagers par an, les salariés de l’aéroport et le fait que ce soit la seule friterie sur place, l’emplacement sera par nature stratégique pour Fritapapa.

Pour ouvrir ce second point de vente, l’enseigne de frites a souhaité emprunter 100.000 euros auprès de Look&Fin. Ce prêt se décompose en garantie locative (21.000 euros), la remorque cuisine (45.000 euros), l’équipement (10.000 euros) et le BFR pour démarrer l’activité (24.000 euros).

Pourquoi Fritapapa a fait appel au crowdlending ?

Lorsqu’une entreprise souhaite ouvrir un point de vente, cela nécessite l’immobilisation de fonds, qui ne pourront être récupéré qu’une fois le point de vente en état de marche et rentable. En empruntant à court terme grâce au crowdlending, Fritapapa s’autorise l’aménagement et l’avance d’un fonds de roulement pour démarrer l’activité.

Ainsi, quelques mois seulement après son lancement, le premier point de vente réalisait un chiffre d’affaires de 30.000 euros par mois avec une rentabilité de près de 13%. Autant dire que l’emprunt sera a priori assimilé à une avance de trésorerie qui sera vite comblée.

La rapidité de l’opération et l'absence de garanties à apporter en contrepartie du prêt ont donc séduit Fritapapa qui a pu emprunter 100.000 euros sur 48 mois à 8,25%. Et ce en seulement 38 secondes !

 

 

La rédaction vous recommande

Autres articles proposés

La blockchain, une nouveauté bientôt utilisée par le crowdlending ?
Actualités
LOOK&FIN
La blockchain, une nouveauté bientôt utilisée par le crowdlending  ?

La blockchain, une nouveauté bientôt utilisée par le crowdlending ?

Par LOOK&FIN via Marketme

La blockchain pourrait bien accélérer les processus et être le déclencheur de l'automatisation des opérations de prêts via les plateformes de [...]

La Blockchain va sécuriser les transactions dans le non coté
Digital - Innovation
LOOK&FIN
La Blockchain va sécuriser les transactions dans le non coté

La Blockchain va sécuriser les transactions dans le non coté

Par LOOK&FIN via Marketme

La technologie qui permet de centraliser les ordres dans un grand registre électronique devrait être légal et opérationnel d’ici le 1er juillet [...]

Le crowdlending comme outil de financement de l’innovation des PME
Digital - Innovation
LOOK&FIN
Le crowdlending comme outil de financement de l’innovation des PME

Le crowdlending comme outil de financement de l’innovation des PME

Par LOOK&FIN via Marketme

Faire appel aux plateformes de crowdlending pour financer l'innovation permet d’élargir le spectre des possibilités pour les entrepreneurs.