Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment ne plus payer de TVS

Publié le par

Page 2 sur 3

> Les hybrides rechargeables. À condition d'émettre moins de 50 g / km de CO2, les hybrides rechargeables bénéficient aussi d'une exonération totale de TVS. Et, comme les électriques, la carte grise est partiellement, voire totalement, gratuite. Idem pour l'envoi d'un diesel d'au moins 15 ans à la casse : le bonus de 4 000 euros est porté à 6 500 euros.

Avec l'Audi e-tron, c'est zéro carburant pour les courts trajets.

Il est encore difficile de rêver d'une flotte de voitures hybrides rechargeables, mais un chef d'entreprise peut s'équiper d'un modèle et en faire profiter certains de ses collaborateurs.Première sur le podium des ventes, l'Audi A3 e-Tron. " Notre hybride rechargeable offre une autonomie de plus de 50 km en mode tout électrique avec un temps de recharge qui va de 2 à 3 heures. En clair, s'il dispose d'une borne ou d'une simple prise pour la recharger, un chef d'entreprise peut s'en servir au quotidien pour ses trajets courants sans faire de plein ", explique Luc Deslaurier, chef du service Audi Fleet Solutions.

Volkswagen, qui propose déjà une Golf GTE hybride rechargeable, vient de lancer la Passat GTE qui n'émet que 37 g/km de CO2. Certes, son prix avoisine les 45 000€, mais vu les potentielles économies de carburant, le bonus de 4000€, l'exonération de carte grise et, bien sûr, l'économie de TVS, c'est une voiture qui peut vite se révéler rentable. Si l'offre de véhicules hybrides rechargeables est encore loin d'être pléthorique, elle se développe rapidement avec un éventail de modèles qui va de la berline compacte au gros SUV. Toyota propose une version rechargeable de sa Prius. Plus onéreuse de 9 000 € que la version classique qui bénéficie déjà de deux ans d'exonération de TVS, elle peine à s'imposer.

Connu pour ses victoires au Paris-Dakar avec son Pajero, le Japonais Mitsubishi propose à son catalogue un remarquable Outlander disponible à moins de 40 000 €, bonus déduit. Connu pour être à la pointe de la sécurité, le constructeur suédois Volvo est un des pionniers de l'hybride rechargeable. Il commercialise à partir de cet automne son SUV XC-90 plug-in hybrid (le terme anglais) qui sera totalement exonéré de TVS.

Quant aux gros rouleurs, Audi ne les a pas oubliés. Dès cet hiver, le nouveau Q7 sera disponible en version e-Tron, une hybride rechargeable, donc mais avec encore une nouvelle amélioration : un moteur diesel. Vraiment séduisant pour les chefs d'entreprise appelés à parcourir de nombreux kilomètres, SUV offrira tous les avantages fiscaux d'un véhicule sous le plafond des 50 g de CO2 et permettra en outre aux entreprises de récupérer 80 % de leur TVA des pleins de gazole, ce que les hybrides rechargeables à essence n'autorisent pas.

Les plus

> En émettant moins de 110 g/km de CO2, c'est zéro TVS... pendant un certain temps.
> À l'exonération de la TVS, il faut ajouter un bonus à l'achat et une ristourne sur la carte grise.

Les moins

> Le nombre de voitures qui peuvent bénéficier de ces aides est encore trop mince.
> L'autonomie des voitures rechargeables est souvent un frein pour les chefs d'entreprise.

>> Découvrez le témoignage de John Christopher White, p-dg de Wilco en page 3.

Benjamin Cuq