Mon compte Devenir membre Newsletters

Bpifrance lance un nouveau fonds dédié aux petites PME

Publié le par

Pour favoriser les prises de participation dans les petites PME familiales, Bpifrance vient de lancer un nouveau fonds d'investissement doté de 40 millions d'euros. Pas moins de 80 sociétés réalisant un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros minimum pourraient bénéficier d'un tel dispositif.

Bpifrance lance un nouveau fonds dédié aux petites PME

"France Investissement Régions 3", tel est le nom de code d'un nouveau fonds d'investissement lancé le 8 avril 2014 par Bpifrance pour booster les petites PME de croissance. Doté de 40 millions d'euros, ce fonds est destiné aux "petits tickets", autrement dit aux investissements entre 150 000 et 500 000 euros. Ainsi, son objectif est de favoriser les prises de participation minoritaires dans environ 80 petites entreprises familiales dotées d'un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros minimum. L'organisme a recensé pas moins de 12 000 sociétés éligibles à ce dispositif (PME indépendantes, hors secteur financier). Pour bénéficier d'un tel investissement, vous pouvez directement vous adresser à la direction régionale de Bpifrance dont vous dépendez.

Faille de marché

Afin de proposer des réponses adaptées aux entreprises familiales, ce fond intervient sous forme d'obligations convertibles en actions à échéance de 5 à 7 ans. Le temps nécessaire pour permettre au chef d'entreprise de rembourser lesdites obligations plutôt que de voir un nouvel actionnaire entrer dans le capital.

Grande première, ce fonds entend pallier une lacune du marché du capital investissement, qui mise trop peu sur des petits acteurs compte tenu des frais nécessaires à l'analyse et au conseil. Comme le confirme Fanny Letier, directrice de Bpifrance investissement régions, "les petits tickets d'investissement sont trop peu rentables pour le capital-développement, entraînant une faille de marché toujours flagrante notamment pour les tickets inférieurs à 500 000 euros. Aussi, grâce à cette solution, les petites PME à fort potentiel pourront enfin trouver l'offre susceptible de faciliter leur développement".