En ce moment En ce moment

Les PME prévoient d'augmenter leurs investissements en 2014

Publié par le - mis à jour à
Les PME prévoient d'augmenter leurs investissements en 2014

Les TPE et PME françaises retrouvent le moral à en croire le dernier baromètre CapEx publié le 7 avril 2014. Ainsi, 41% d'entre elles prévoient d'investir davantage dans de nouveaux matériels et équipements informatiques, avec au total 90 milliards d'euros d'investissement.

  • Imprimer

Les dirigeants de PME misent sur la positive attitude d'après le dernier baromètre CapEx* publié en avril 2014. En effet, 23 % d'entre eux ont déclaré au premier trimestre 2014 avoir confiance en l'avenir, contre 4 % -seulement- un an auparavant. Si leur niveau de confiance reste en deçà de la moyenne des autres pays européens analysés (45 % en Allemagne et 54 % au Royaume-Uni), le nombre de TPE et PME françaises qui prévoient d'investir en 2014 a augmenté de 41% par rapport à 2013, avec au total 90 milliards d'euros d'intentions d'investissement pour cette année (contre 63,8 milliards l'année précédente).

Augmenter la productivité

Quels types de matériels seraient concernés par ces investissements ? Les postes les plus importants restent les biens d'équipement et les véhicules commerciaux, avec des intentions d'investissement en hausse par rapport à l'année dernière, respectivement de 42,7 milliards (+45%) et 20,4 milliards d'euros (+13%). On observe également une augmentation significative des investissements en matériels et équipements informatiques et de bureau. Pour 55% des entreprises françaises interrogées, l'investissement dans de nouveaux matériels est destiné à augmenter leur efficacité et leur productivité. Et pour 35% d'entre elles, il permettrait d'augmenter la capacité de production pour répondre aux nouvelles commandes.

Prêt bancaire traditionnel

Quid des solutions de financement envisagées ? Pour financer ces investissements, les entreprises françaises sont nombreuses à envisager tant le financement par crédit-bail (19%) que le financement via le prêt bancaire traditionnel (19%). Elles sont encore 84 % à avoir le réflexe d'un financement via leur banque traditionnelle et 41% à privilégier le financement en fonds propres - deux spécificités françaises.


* Méthodologie : cette nouvelle édition du baromètre européen CapEx de GE Capital s'appuie sur des données recueillies auprès d'un échantillon de plus de 2 250 chefs d'entreprises européens durant le premier trimestre 2014. Les pays étudiés sont l'Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni, Pologne, République Tchèque et Hongrie.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet