Mon compte Devenir membre Newsletters

Unilend, un nouveau site pour prêter de l'argent aux PME

Publié le par

Le site Unilend va offrir l'opportunité aux particuliers de prêter de l'argent à des petites et moyennes entreprises, contre rémunération. L'objectif est d'offrir aux dirigeants une nouvelle source de financement, souple et rapide. Son lancement est prévu à l'automne.

Unilend, un nouveau site pour prêter de l'argent aux PME

Volonté du gouvernement de réorienter l'épargne des français vers les PME, d'assouplir les règles de fonctionnement du financement participatif... Le financement des TPE et des PME est actuellement au centre de toutes les attentions. Le site Unilend, qui devrait voir le jour à l'automne, compte bien se faire un nom dans l'univers du crowdfunding.

Sa particularité ? La plateforme permet de prêter de l'argent aux entreprises, contre rémunération. L'intérêt pour le prêteur, qui choisit le montant et le taux d'intérêt, est donc d'obtenir du prêt rémunéré, dans le sens où le capital et les intérêts lui sont intégralement reversés. "À la différence des sites classiques où les prêteurs ont l'impression de jouer aux mécènes, notre plateforme propose une rentabilité entre 4 et 8%. C'est mieux que n'importe quel livret A !", confie Nicolas Lesur, fondateur du site et ancien directeur marketing de Financière de l'Echiquier. Le site espère ainsi limiter le taux d'échec de financement des projets.

Des difficultés de financement contournées

L'intérêt pour les TPE et les PME est bien entendu de diversifier leurs sources de financement. "Deux tiers des entreprises, pourtant saines, rencontrent des difficultés pour trouver des crédits. Notre site est donc une alternative aux banques. Contrairement aux partenaires financiers, nous ne demandons pas de garanties", poursuit Nicolas Lesur. La sélection des entreprises est toutefois drastique. La plateforme Unilend a noué un partenariat avec le spécialiste de l'entreprise Altares, qui va passer au crible les comptes de l'entreprise. Deux exigences pour passer la barrière des sélections : l'entreprise doit avoir au minimum trois exercices comptables clôturés et présenter un risque financier faible. La procédure est ensuite rapide. Après avoir renseigné sur le site votre numéro Siren, le montant, la durée du financement, vous devrez décrire le projet de votre demande de financement et télécharger un extrait Kbiss ou encore des visuels. "Entre le dépôt des dossiers et la réception des fonds, il va s'écouler quatre semaines", assure Nicolas Lesur, fondateur de la plateforme. Unilend perçoit de son côté une commission de 3% du montant réuni, si la demande de financement aboutit.

Différentes entreprises sont d'ores et déjà intéressées par le concept. Parmi elles, un salon de coiffure qui souhaite récolter la somme de 15 000 euros pour acquérir deux fauteuils. Ou encore une entreprise bretonne fabricante de sac à mains, qui ambitionne de réunir 100 000 euros pour ouvrir un point de vente. Nicolas Lesur est serein quant à la réussite de son modèle. Il espère même atteindre la performance du site anglais Funding Circle qui, après trois ans d'existence, récolte la somme de 100 000 livres (l'équivalent de 120 000 euros) en une heure !