Mon compte Devenir membre Newsletters

BTP: pour la deuxième fois de l'année, la cotisation chômage-intempéries augmente

Publié le par

Après avoir connu une hausse en avril dernier, le taux de la cotisation chômage-intempéries, versé par les entreprises du BTP, connaît une nouvelle augmentation. Il atteint 1,37% pour les structures de gros oeuvre et de travaux publics, et 0,31% pour les autres entreprises.

BTP: pour la deuxième fois de l'année, la cotisation chômage-intempéries augmente

Après plusieurs années marquées par des aléas climatiques et une augmentation des interruptions d'activité en raison d'intempéries, le régime de chômage-intempéries du BTP a, une nouvelles fois, clôturé son exercice (du 1er avril 2012 au 31 mars 2013) avec un résultat déficitaire. Cette situation amène le conseil d'administration de l'Union des caisses de France CIBTP, gestionnaire du régime, a relevé pour la deuxième fois de l'année les taux de cotisation supportés par les entreprises du BTP. Pour rappel, ces cotisations ont déjà subi une augmentation en avril dernier.

Ainsi au 1er octobre 2013, les taux sont portés à 1,37% (au lieu de 1,14%) pour les entreprises de gros oeuvre et de travaux publics, et à 0,31% (au lieu de 0,26%) pour les autres entreprises. Ces nouveaux taux s'appliquent à la déclaration des salaires versés en octobre 2013.

La cotisation chômage-intempéries, versée à la Caisse des congés payés, a été instituée au profit des salariés de chantiers pour leur garantir une rémunération lorsque les employeurs sont contraints d'arrêter le travail, rendu impossible ou dangereux du fait des intempéries.