Mon compte Devenir membre Newsletters

[Idée d'ailleurs] Le patron américain qui fermait son entreprise pendant un an tous les 7 ans

Publié le par

Stefan Sagmeister en est convaincu : la meilleure manière d'innover est de s'évader de son labeur quotidien. Après avoir fermé son agence de design new-yorkaise un an tous les sept ans, il stoppe désormais la totalité de son activité et de ses commandes plusieurs mois par an.

[Idée d'ailleurs] Le patron américain qui fermait son entreprise pendant un an tous les 7 ans

"On passe actuellement à peu près les 25 premières années de notre vie à apprendre. Puis les 40 années suivantes sont réservées au travail. Et enfin, au bout on dispose environ de 15 ans de retraite. Je pensais que ce serait avantageux de simplement retirer cinq des quinze ans de retraite et de les insérer entre les années de travail", expliquait Stefan Sagmeister, à la tête de l'agence de design new-yorkaise Sagmeister & Walsh, lors d'une conférence TED en 2009.

À l'époque, ce patron atypique ferme son entreprise durant une année entière tous les sept ans. L'objectif de cette année sabbatique : prendre le temps de se consacrer à des projets personnels afin de se ressourcer et de stimuler sa créativité.

Voyages, activités culturelles, expérimentations... Le designer voit dans ces pauses d'un an l'opportunité de prendre du recul et de trouver d'autres sources d'inspiration. À chaque fois, selon lui : "tout ce que nous avons fait les sept années suivantes provenaient de la réflexion de cette année", affirme-t-il.

Depuis 2011, il a transformé cette année sabbatique en fermeture de trois mois successifs par an. À titre personnel, ce patron atypique s'accorderait encore un an de congés sabbatiques tous les sept ans. Et d'ériger par la même l'absentéisme en précieux gage d'efficacité.