Mon compte Devenir membre Newsletters

Portrait robot du leader français d'aujourd'hui et de demain

Publié le par

Quel est le style de leadership des dirigeants français ? L'Edhec Business School et Hay Group ont mené l'enquête. Focus sur leurs principaux enseignements.

Portrait robot du leader français d'aujourd'hui et de demain

Un déficit général de leadership

5,5/10. C'est le score moyen de leadership attribué par les salariés français à leurs managers et dirigeants, selon l'étude "La révolution du leadership", publiée mardi 12 mai 2015 par l'Edhec Business School et Hay Group. Force est de constater que le leadership ne semble pas à avoir la cote au sein des entreprises de l'Hexagone.

En cause, l'enquête pointe notamment le poids des incompétences. "Le profil de l'anti-leader ? Il est caractérisé par son laisser-faire systématique, son manque de conscience du rôle qu'il endosse et son management par exception", détaille Valérie Petit, professeur de Management à l'Edhec Business School qui a participé à l'enquête.

Un constat à nuancer néanmoins. Difficile - voire quasiment impossible - pour le manager et le dirigeant de satisfaire les attentes de leurs collaborateurs tant elles sont élevées. "On vous évalue selon un idéal de leader inatteignable à l'instar d'une sorte de "héros romantique" ou de "sauveur des temps modernes". Les croyances et les représentations ont la vie dure sur cette question", estime Valérie Petit.

Le leadership, quèsaco ?

"Le leadership est le processus par lequel un individu influence un groupe d'individus en vue d'atteindre un objectif partagé. Et ce quel que soit son échelon hiérarchique", précise Valérie Petit, professeur de Management à l'Edhec Business School. On distingue quatre styles principaux de leadership associés à divers comportements : le leadership de transformation (vision, vecteur de sens), le leadership d'objectifs (délégation, contrôle de l'exécution), le leadership d'exemplarité (sens du collectif, altruisme) et le leadership authentique (objectivité, transparence).

Des leaders exemplaires et authentiques...

Tout n'est pas à jeter dans le leadership des dirigeants d'aujourd'hui. Contrairement à une idée reçue "les styles de leaders les plus fréquemment observés sont le style exemplaire et le style authentique (voir encadré ci-dessus). On peut résumer le leader actuel comme un manager qui s'appuie d'abord sur les valeurs pour engager ses équipes et se distingue par sa capacité à soutenir le collectif et bâtir une communauté de destin à travers une vision optimiste de l'avenir", résume l'étude.

Parmi les comportements les plus régulièrement cités, on retrouve notamment la cohérence entre actes et valeurs défendues ou encore l'objectivité de la prise de décision. Un socle de leadership des managers français assez positif mais qui n'est pas toujours le plus efficient selon Valérie Petit.

... mais pas assez inspirants

"Le soutien et l'écoute accordés aux salariés, le développement de son charisme personnel ou encore la capacité à négocier des objectifs gagnant-gagnant sont généralement les comportements les plus efficaces en termes de leadership. Or, on constate que si les dirigeants français sont exemplaires, ils ont encore des marges de progrès sur ces items en particulier", note-t-elle. Des compétences-clés que les dirigeants auraient tord de négliger.

Parmi les attentes les plus fortes, les salariés interrogés nourrissent notamment des aspirations vers un leadership de transformation plus marqué, axé sur la considération et la confiance envers ses équipes, la capacité à fixer des objectifs motivants tout en donnant du sens à l'action collective. Tout cela sans bien sûr abandonner une posture d'exemplarité et d'authenticité.

"Le leadership est un élément clé de performance dans un environnement économique de plus en plus complexe. En cela, il doit devenir la priorité de votre politique RH. À vous ensuite de l'adapter au mieux à votre culture d'entreprise. Cela suppose néanmoins que vos managers intermédiaires jouent un vrai rôle de relais et d'innovateurs", estime Valérie Petit. Un leader n'est rien sans équipe qui le suit.

Méthodologie

L'enquête par l'Edhec Business School et Hay Group questionnaire a été administrée entre décembre 2014 et janvier 2015. 1378 salariés ont répondu à la totalité du questionnaire (50% issus de grandes entreprises). 60 questions ont été posées sur 5 ensembles de variables mesurées : leadership des managers (observé, efficace, attendu), motivation et satisfaction des répondants, profil professionnel et personnel des répondants, contexte de travail des répondants et état de la relation entre le répondant et son manager.