Mon compte Devenir membre Newsletters

Vie pro / vie perso : les salariés regrettent le manque de souplesse de leurs employeurs

Publié le par

Aménagement des horaires, organisation plus souple, fin du présentéisme... Les salariés aspirent à un meilleur équilibre entre leurs temps de vie professionnelle et personnelle. Tel est le principal enseignement du baromètre de l'Observatoire de la parentalité et de l'Unaf, publié le 10 juin 2014.

Vie pro / vie perso : les salariés regrettent le manque de souplesse de leurs employeurs

En matière de conciliation entre vie privée et vie professionnelle, les entreprises françaises obtiennent un carton rouge. Près des trois quarts des salariés estimeraient ainsi que leur employeur "ne fait pas beaucoup de choses" pour les aider à mieux aménager leurs temps de vie. Et ce, alors même que l'équilibre entre travail et vie privée représente une préoccupation "importante" voire "très importante" pour 89 % d'entre eux, selon le dernier baromètre publié le 10 juin 2014 par l'Observatoire de la parentalité en entreprise et l'Unaf (Union nationale des associations familiales).

Peut mieux faire

Près de 9 salariés sur 10 jugent pourtant que la meilleure prise en compte de la vie personnelle au travail améliorerait leur efficacité. Dans la réalité, un quart des sondés regrette que leur entreprise soit plus vigilante au temps de présence passé au bureau qu'aux performances réelles des collaborateurs.

Parmi les pistes d'amélioration avancées, les salariés interrogés souhaitent notamment davantage de souplesse dans les horaires de travail, en particulier pour les collaborateurs parents. Autre aspiration, une organisation plus respectueuse des contraintes familiales en limitant par exemple les réunions tôt le matin ou tard le soir.

Méthodologie :

Cette enquête a été réalisée en ligne du 11 au 18 avril 2014, par l'Institut Viavoice, auprès d'un échantillon de 1 003 salariés représentatif des salariés résidant en France métropolitaine.