Mon compte Devenir membre Newsletters

Nicomatic mise sur le Team building pour fédérer ses équipes

Publié le par

Nicomatic, spécialisée dans la confection de solutions d'interconnexions, est l'une des 74 sociétés à avoir participé aux Corporate Games d'Annecy-le-Vieux du 5 au 7 juillet. Pour Julien Nicollin, son président, cette compétition sportive interentreprises a permis de renforcer l'esprit d'équipe.

Nicomatic mise sur le Team building pour fédérer ses équipes

Julien Nicollin était à la recherche d'un événement fédérateur et convivial pour ses collaborateurs. Alors, quand il a entendu parler en mai des Corporate Games, le dirigeant de Nicomatic, entreprise spécialisée dans l'étude et la fabrication de solutions d'interconnexions innovantes, n'a pas hésité longtemps.

Cette compétition sportive interentreprises a rassemblé 74 sociétés autour de défis sportifs, à Annecy-le-Vieux (Haute-Savoie), du 5 au 7 juillet 2013.

Réunions internes de présentation et d'organisation, distribution de flyers, placardage d'affiches dans les locaux de Nicomatic... Julien Nicollin n'a pas lésiné sur les moyens pour convaincre ses salariés de rejoindre l'aventure. Chaque volontaire choisissant librement de participer à au moins une discipline sportive individuelle ou collective (ex : escalade, handball, football...). La société s'est par ailleurs engagée à financer l'intégralité des frais de participation des collaborateurs (inscription, repas...).

Un tiers de salariés volontaires

Résultat, l'opération a dépassé les attentes de Julien Nicollin. En moins d'un mois, sur la centaine de salariés travaillant au siège de Bons en Chablais, un tiers a répondu présent à l'invitation du dirigeant, tous services confondus.

Julien Nicollin, président de Nicomatic

Le département marketing de l'entreprise a même proposé spontanément de confectionner des maillots aux couleurs de Nicomatic pour l'occasion.

"Cela a vraiment renforcé la cohésion d'équipe et créé une bonne ambiance et une dynamique en interne", assure le chef d'entreprise qui a lui-même participé aux compétitions de football. Sur la ligne d'arrivée, la PME s'est même démarquée en VTT où elle a remporté la deuxième place lors de l'épreuve du relais mixte.

L'entreprise a édité des maillots aux couleurs de Nicomatic

Au total, l'événement aura coûté 4000 € à l'entreprise. "Cette année, faute de temps, nous n'avons pas pu inviter nos collaborateurs basés dans nos filiales à l'étranger. Mais l'année prochaine, nous renouvellerons l'expérience en les associant, de même que les familles de nos salariés pour renforcer l'esprit de convivialité."

Fiche repères
Activité : fabrication de solutions d'interconnexions innovantes
Ville : Bons en Chablais (Haute-Savoie)
Forme juridique : SA à conseil d'administration
Dirigeant : Julien Nicollin, 37 ans
Année de création : 1976
Année de reprise : 2008
Effectif : 220 salariés
CA 2012 : 21 M€

L'oeil de l'expert : "Cultiver le sentiment d'appartenance autrement"
Maurice Plumé formateur chez l'organisme de formation Demos
"L'initiative de Julien Nicollin part certainement d'une bonne intention. Et si je crois beaucoup aux valeurs du sport appliquées au monde de l'entreprise notamment du point de vue de la cohésion d'équipe, j'estime qu'il faut s'engager avec prudence sur la voie du "team building", juge Maurice Plumé, formateur chez Demos. D'après lui, les opérations de ce type ne sont pas adaptées à toutes les sociétés et en particulier aux plus hiérarchisées. Le risque final étant la confusion des genres entre vie privée et professionnelle mais aussi un renversement néfaste des barrières hiérarchiques. "Il est primordial de cultiver le sentiment d'appartenance autrement. A commencer par l'adhésion des salariés à une vision stratégique claire de l'entreprise", ajoute-t-il, rappelant que l'objectif initial du team building est de rassembler autour de valeurs communes. "Il me semble qu'un don à une association est à ce titre tout à fait fédérateur."