Mon compte Devenir membre Newsletters

Un tiers des PME redoute les risques financiers, de réputation et de qualité

Publié le par

D'après un sondage TNS-Sofres, les défaillances financières sont le premier risque redouté par les PME. Les sondés jugent par ailleurs qu'une part non négligeable de leurs salariés est exposée aux risques d'accidents, maladies professionnelles et risques psychosociaux.

Un tiers des PME redoute les risques financiers, de réputation et de qualité

Patron de PME, savez-vous à quels risques votre entreprise est le plus confrontée ? D'après un sondage TNS-Sofres*, réalisé pour l'entreprise Apave et publié fin avril, plus d'un dirigeant de petite ou moyenne entreprise sur trois (37 %) se dit d'abord exposé aux risques financiers. Viennent ensuite les risques de réputation, autrement dit liés à l'image (33%) et les risques qualité (31%).

Par ailleurs, les dirigeants de PME jugent leurs salariés exposés en premier lieu aux risques d'accidents (38%), puis aux maladies professionnelles (34%), et aux risques psychosociaux (17%). A noter toutefois que, parmi les dirigeants qui se sentent assez ou très exposés à ces risques, 70% d'entre eux environ, se sentent armés pour y lutter contre.

Décrochage professionnel

En termes de formation professionnelle, près de 80 % des entrepreneurs jugent leurs salariés suffisamment formés tant en matière de sécurité qu'en termes de mise à niveau de leurs compétences. Pour autant, 1/5 des dirigeants s'inquiètent d'une insuffisante mise à niveau des compétences (21%), voire d'un risque de décrochage professionnel des salariés (17%). Un risque face auquel 20% des dirigeants se sentent d'ailleurs mal armés.

Enfin, 13% des PME, se sentent exposées à des risques sur la sécurité de leurs équipements ou bâtiments, sans doute le domaine où la prévention des risques est la plus anciennement et systématiquement mise en oeuvre.

*L'enquête a été réalisée auprès de 506 chefs d'entreprise, entre le 10 et le 21 mars 2014